Formation
Masters

Master mention Biologie, agrosciences

Parcours Sciences de l’animal pour l’élevage de demain (SAED)

Domaine sciences, technologies et santé

Master co-accrédité AGROCAMPUS OUEST, Université de Rennes 1, Oniris

Logo AGROCAMPUS OUESTLogo Université de Rennes 1Logo Oniris

La mention Biologie, agrosciences

Cette mention de master permet de maîtriser les enjeux en matière de recherche, développement et innovation dans les domaines des sciences de l'animal et du végétal via 2 parcours de formation :

  1. Amélioration, production, valorisation du végétal (APVV)
  2. Sciences de l’animal pour l’élevage de demain (SAED)

AGROCAMPUS OUEST est impliqué dans les 2 parcours de la mention.

Le parcours Sciences de l’animal pour l’élevage de demain (SAED)

L’élevage et les productions animales représentent un important secteur économique en France et à l’étranger. Ils doivent participer pleinement au défi mondial de nourrir une population humaine croissante, tout en limitant les impacts négatifs sur l’environnement. Ils doivent aussi répondre aux attentes fortes de la société : respect de l’animal, qualités des produits, produits équitables, économie circulaire, préservation des réseaux économiques et sociaux, transitions agro-écologique et énergétique, Big Data,…
Dans ce contexte, le parcours SAED a pour objectif global de former des cadres spécialistes de l’animal et/ou de l’élevage, employables et adaptables, capables de traiter des problématiques complexes pour faire évoluer les élevages et les filières de productions animales.

La majorité des enseignements a lieu sur le campus de Rennes d'AGROCAMPUS OUEST.

 

Inscriptions en M1 et en M2

Les inscriptions en master 1 (M1) et master 2 (M2) se font à AGROCAMPUS OUEST.

Avant de télécharger le dossier de candidature en master, lire attentivement les modalités d'admission.

Admission en M1

L'inscription en 1re année (M1) se fait à AGROCAMPUS OUEST.

Conditions d'admission

Le master est ouvert aux étudiants en formation initiale et aux étudiants en formation continue justifiant d'une expérience professionnelle.

La 1re année de master (M1) est accessible aux étudiants titulaires d’une licence en sciences de la vie, en sciences de la vie et de la terre ou équivalent.

L'admission se fait sur dossier et éventuellement entretien.

Dossier de candidature

Pièces à fournir dans le dossier :
- formulaire de candidature (identité, vœux par ordre de priorité)
- dossier détaillé du cursus suivi par le candidat
- diplômes, certificats, relevés de notes
- lettre de motivation exposant le projet professionnel
- curriculum vitae.

Pièces complémentaires éventuelles :
- lettre de recommandation du responsable de la formation et/ou du stage suivi par le candidat
- attestation de stage
- attestation du niveau en langues étrangères

La candidature sera appréciée au regard des informations suivantes :
- nature des études suivies, le niveau académique du candidat et les compétences acquises
- objectifs et les compétences visées par la formation antérieure
- adéquation du projet professionnel à la formation visée
- motivation personnelle du candidat

Ce dossier est à retourner par mail à master@agrocampus-ouest.fr.

Date limite de réception du dossier à AGROCAMPUS OUEST :
- pour les étudiants en formation initiale : 31 mai 2019
- pour les étudiants en formation continue : 19 avril 2019

L'inscription en 1re année (M1) se fait à AGROCAMPUS OUEST.

Conditions d'admission

La formation est accessible aux étudiants étrangers en formation initiale, titulaires d'une licence (L3) dans le domaine de la biologie et des sciences de la vie et de la terre, après sélection sur dossier.

Des connaissances en biologie/physiologie animale et en productions animales et élevage acquises lors de la formation, de stages et d'expériences personnelles et professionnelles seront un plus.

La langue principale d'enseignement est le français mais certains cours sont dispensés en anglais et/ou basés sur des documents en anglais.
La maîtrise de la langue française, niveau B2, est exigée. La maîtrise de la langue anglaise, niveau B1, est exigée.

Dossier de candidature

Ce dossier est à retourner par mail à student.mobility@agrocampus-ouest.fr.

Date limite de réception du dossier à AGROCAMPUS OUEST : 19 avril 2019

Si vous disposez d'un Espace Campus France dans votre pays de résidence, vous devez impérativement vous y inscrire, choisir la formation que vous souhaitez suivre dans le catalogue des formations proposées par AGROCAMPUS OUEST et suivre l'intégralité de la procédure CEF.
Consultez le site internet de l'espace Campus France près de chez vous
Date limite d'inscription à Campus France : 20 mars 2019
IMPORTANT : Si vous déposez un dossier de candidature AGROCAMPUS OUEST téléchargé sur notre site internet mais que vous ne déposez pas une demande sur le site de Campus France, votre candidature sera rejetée.

Admission en M2

L'inscription en 2e année (M2) se fait à AGROCAMPUS OUEST.

Conditions d'admission

L'admission en master 2 (M2) se fait :

  • de plein droit pour les étudiants ayant validé le master 1 (M1) Biologie, agrosciences - parcours SAED et motivés par la poursuite en M2,
  • sur dossier, associé à un entretien éventuel pour les étudiants en formation initiale ayant validé un master 1 autre que Biologie, agrosciences - parcours SAED,
  • sur dossier et entretien éventuel pour les étudiants français en formation continue pouvant justifier d’une expérience professionnelle.

Dossier de candidature

Ce dossier est à retourner par mail à master@agrocampus-ouest.fr.

Date limite de réception du dossier à AGROCAMPUS OUEST :
- pour les étudiants en formation initiale : 31 mai 2019
- pour les étudiants en formation continue : 19 avril 2019

L'inscription en 2e année (M2) se fait à AGROCAMPUS OUEST.

Conditions d'admission

L'admission en master 2 (M2) se fait :

  • de plein droit pour les étudiants ayant validé le master 1 (M1) Biologie, Agrosciences - parcours SAED et motivés par la poursuite en M2
  • sur dossier avec éventuellement entretien pour les étudiants étrangers en formation initiale ayant validé un M1 équivalent dans le domaine de la biologie et des sciences de la vie et de la terre. Les pré-requis recommandés, validés par ce diplôme équivalent, relèvent plus particulièrement de connaissances indispensables acquises (formations théoriques, pratiques, stages) en biologie/physiologie animale, en productions animales et élevage. Des compétences complémentaires en statistiques, recherche bibliographique et analyse documentaire ainsi que de bonnes capacités rédactionnelles et de restitution orale sont également recommandées.

La langue principale d'enseignement est le français mais certains cours sont dispensés en anglais et/ou basés sur des documents en anglais.
La maîtrise de la langue française, niveau B2, est exigée. La maîtrise de la langue anglaise, niveau B1, est exigée.

Dossier de candidature

Ce dossier est à retourner par mail à student.mobility@agrocampus-ouest.fr.

Date limite de réception du dossier à AGROCAMPUS OUEST : 19 avril 2019

Si vous disposez d'un Espace Campus France dans votre pays de résidence, vous devez impérativement vous y inscrire, choisir la formation que vous souhaitez suivre dans le catalogue des formations proposées par AGROCAMPUS OUEST et suivre l'intégralité de la procédure CEF.
Consultez le site internet de l'espace Campus France près de chez vous
Date limite d'inscription à Campus France : 20 mars 2019
IMPORTANT : Si vous déposez un dossier de candidature AGROCAMPUS OUEST téléchargé sur notre site internet mais que vous ne déposez pas une demande sur le site de Campus France, votre candidature sera rejetée.

Frais de scolarité 2018/2019

Le montant des frais de scolarité est revu chaque année. Consulter régulièrement notre site internet.

En savoir plus sur les droits d'inscription et les bourses

Pour les étudiants inscrits en formation initiale en M1 et M2  : 243 euros

Pour les stagiaires de la formation professionnelle inscrits à AGROCAMPUS OUEST en M2 : 4200 euros

Organisation du cursus

La formation se déroule sur 2 ans, soit 4 semestres.
Chaque semestre correspond à l’acquisition de 30 crédits ECTS.

La 1re année de master M1 est composée des semestres 7 et 8.
La 2e année de master M2 est composée des semestres 9 et 10.

Objectifs pédagogiques

La formation vise à développer des compétences scientifiques, techniques et méthodologiques liées au domaine de l’animal et des élevages.
Elle est centrée sur l’animal mais couvre un champ disciplinaire large allant du génome et des aspects fondamentaux de la physiologie animale jusqu'à l’insertion de l’élevage dans leurs environnements (exploitations, filières, territoires, société…). Cette approche intégrative s’accompagne d’une approche multi-espèces au sein des principales espèces d‘élevages (bovins, caprins, ovins, porcins et volailles).
La formation vise aussi au développement des compétences organisationnelles (organisation des idées, de projets), relationnelles (travail en équipe, partenariat…) et d’adaptation en vue des évolutions des contextes sociétaux et des évolutions de carrières des diplômés.

Équipe pédagogique

L’équipe pédagogique comprend des enseignants-chercheurs des 3 établissements co-accrédités, permettant de bénéficier de la complémentarité de leurs compétences et de leurs réseaux professionnels. La formation s’appuie aussi largement sur la contribution des chercheurs des structures associées et des intervenants d’organisations professionnelles et d’entreprises privées.
La participation importante du monde de la recherche et des professionnels est facilitée par la concentration des structures dans l’environnement géographique proche. Elle permet des contacts fréquents entre futurs diplômés et recruteurs ainsi qu’un positionnement de la formation au cœur des enjeux et de l’innovation.

Détail des enseignements en M1

Le semestre 7 vise à fournir :

  • les connaissances scientifiques et techniques fondamentales nécessaires à la compréhension du fonctionnement biologique et physiologique de l’animal et du fonctionnement de l’élevage (zootechnie),
  • les outils méthodologiques nécessaires pour recueillir, traiter, analyser, synthétiser et communiquer des données et des informations,
  • des connaissances sur les enjeux de l’élevage aujourd’hui, son intégration dans les filières de productions animales.

Le semestre 7 (525h), est construit autour :

- d’un tronc commun avec le parcours Sciences de l’animal pour l’élevage de demain (SAED) constitué des unités d'enseignement (UE) suivantes :

  • UE Démarche scientifique et synthèse bibliographique - 3 ECTS
  • UE Statistique et informatique - 6 ECTS
    - Statistique générale
    - Initiation à la gestion de base de données
  • Environnement professionnel - 6ECTS
    - Gestion des entreprises
    - Acteurs et organisation des filières de productions animales
    - Préparation au stage et à l’insertion professionnelle

- d’unités d'enseignements disciplinaires obligatoires :

  • UE Bases scientifiques et techniques des productions animales - 9 ECTS
    - Physiologie des grandes fonctions
    - L’animal dans l’élevage
    -  Introduction à la zootechnie
    -  Introduction aux filières de productions animales
  • Stage de master 1 - 6 ECTS
    -  5-6 semaines - immersion en milieu professionnel

Le semestre 8 a pour objectifs :

  • la consolidation des connaissances pluri-disciplinaires sur l’animal et l’élevage et l’acquisition d’une vision intégrative multi-espèces,
  • le début de spécialisation à un niveau d’approche donnée : du gène à l’animal, l’animal dans l’élevage, l’élevage dans la filière,
  • le développement de compétences méthodologiques transversales.

Unités d'enseignement (UE) obligatoires

  • UE Conduite de projet - 6 ECTS
  • UE Anglais - 3 ECTS
  • UE Analyse de données multidimensionnelles - 3 ECTS
  • UE Connaissance de l’animal et de l’élevage - 9 ECTS
    - Bases physiologiques de l’adaptation
    - Animal, élevages et société
    - Zootechnie générale

Unités d'enseignement (UE) optionnelles

  • UE Agroécologie et approche écosystémique des exploitations et des filières - 6 ECTS
  • UE Génétique - génomique - 6 ECTS
    - Cartographie de région QTL
    - Génomique fonctionnelle et structurale
  • UE Fonctionnement de la cellule - 6 ECTS
    - Bases du fonctionnement général des cellules
    - De la cellule aux productions animales ou De la cellule à la molécule
  • UE Sciences et productions animales (2 modules sur les 4 proposés) - 3 ECTS
    - Actualités en reproduction humaine et animale
    - Alimenter les ruminants
    - Aviculture
    - La traite : l'homme, l'animal, la machine

Détail des enseignements en M2

Le semestre 9 est un semestre de spécialisation impliquant le choix d’une option parmi les 3 suivantes :

  1. Génétique et génomique
  2. Physiologie et adaptation des animaux d'élevage
  3. Systèmes d'élevage de demain

Les objectifs du semestre 9 sont l’approfondissement des connaissances scientifiques, techniques et méthodologiques liées aux champs thématique et disciplinaire de l’option considérée, l’intégration et l’application de ces connaissances pour traiter des problématiques complexes, le développement du projet et du réseau professionnel de l’étudiant.
ll comprend un tronc commun pour les 3 options, des enseignements de spécialisation spécifiques de chaque option, comprenant des approfondissements, des rencontres avec des professionnels, l’apprentissage de méthodes, la réalisation de travaux de groupe, et des unités d'enseignement (UE) optionnelles. Cette offre modulaire permet à chaque étudiant de personnaliser son parcours suivant ses objectifs professionnels et son choix de poursuite d’étude (thèse de Doctorat) ou d’insertion professionnelle directe.

Unités d'enseignement (UE) obligatoires, communes aux 3 options

  • UE Apports méthodologiques - 6 ECTS
    - Analyse des méthodes d’études du vivant
    - Gestion et analyse de bases de données
    - Méta-analyse, modélisation et statistique
    - Outils pour l'intégration professionnelle
  • UE Projet professionnel de master 2 - 6 ECTS
    - Projet de type Transfert-Développement-Innovation ou Projet de Recherche mené en partenariat avec un commanditaire public ou privé
  • UE Anglais - 3 ECTS

Unités d'enseignement (UE) de spécialisation

1 unité - 9 ECTS au choix parmi :

  • UE Génétique et génomique animale
    - Amélioration génétique des espèces d'élevages
    - Analyse génétique de traits complexes
    - Rencontre des professionnels du phénotypage et de la sélection
    - Adaptation des animaux à leur milieu d'élevage
  • UE Physiologie et adaptation des animaux d'élevage
    - Inter-relations entre grandes fonctions physiologiques
    - Projet de biologie expérimentale
    - Rencontre des professionnels du phénotypage et de la sélection
    - Adaptation des animaux à leur milieu d'élevage
  • UE Systèmes d'élevage de demain
    - Conception de systèmes d'élevages
    - Analyse des jeux d'acteurs sur un territoire
    - Adaptation des systèmes d'élevages

Unités d'enseignement (UE) optionnelles

3 unités - 6 ECTS - au choix parmi :

  • UE Méthodologie en épidémiologie animale
  • UE Physiologie et environnement
  • UE Création de valeur ajoutée dans les filières animales
  • UE Very bio trip (biotechnologie)
  • UE Formulation des aliments
  • UE Gestion du pâturage et des ressources fourragères
  • UE La viande/le lait/l'œuf : du gène à l'assiette
  • UE Bases physiologiques et méthodes d’étude du comportement des animaux domestiques

Le semestre 10 correspond à un stage à plein temps réalisé de janvier à juin (24 semaines à 6 mois).

Le stage participe pleinement à la formation des étudiants, via leur mise en situation professionnelle, la réalisation d’une mission propre et leur intégration au sein de la structure d’accueil. Celles‐ci sont très variées et correspondent globalement aux structures d'emploi des jeunes diplômés citées précédemment. L'ensemble des activités des domaines des sciences animales et de l’élevage est représenté dans les sujets de stage, tout comme l’ensemble des niveaux d'approche (du gène au territoire).

Exemples de sujets de stage réalisés sur les 4 dernières années :

  • Caractérisation des élevages en agriculture biologique suivis dans les dispositifs génétiques ruminants, Évaluation du potentiel de production de protéines végétales du Grand Ouest,
  • Autonomie protéique des élevages,
  • Nouveaux paramètres d'appréciation de l'état physiologique de la truie,
  • Efficacité alimentaire et digestion chez la vache laitière,
  • Stratégies de génotypage pour l'évaluation génomique,
  • Facteurs de variation de la digestibilité de l'herbe chez la chèvre laitière,
  • Pododermatites chez le poulet de chair, Analyse des données d'élevage porcin issues des outils de l'élevage de précision,
  • Effet de la sociabilisation précoce des porcelets sur leurs performances et leur comportement alimentaire, proposition d'une gamme d'aliments complémentaires pour les élevages porcins.

Débouchés professionnels

Le domaine d’insertion professionnel concerne toutes les structures et entreprises des filières de productions animales de l’aval à l’amont, en France et à l’international :

  • structures de recherche et de développement (finalisée ou recherche appliquée) : services R&D du secteur privé, INRA, organismes de recherche à l’étranger, Instituts techniques, chambres d'agriculture…
  • structures publiques et privées d’enseignement et de formation...
  • firmes d'amont : firmes services de nutrition animale, coopératives d'insémination, entreprise de sélection, firmes pharmaceutiques vétérinaires, fournisseurs de matériel et bâtiments, biotechnologie…
  • maillons de production, de développement et de l’animation des organisations professionnelles : groupements de producteurs, syndicats d’éleveurs, chambres d'agriculture, interprofessions …
  • entreprises d’aval, de collecte et de transformation: laiteries….

Exemples de métiers exercés par des jeunes diplômés de ce parcours : ingénieur R&D, ingénieur de recherche, ingénieur en biologie et santé animale, enseignant en lycée agricole, chef produit junior, nutritionniste, formulateur, chargé de mission, généticien, conseiller spécialisé fourrages – lait – bovins – porc – volailles, responsable de système d’information.

Le taux d’insertion 6 mois après l’obtention du diplôme est de 90 à 100% sur les 4 dernières années. Parmi eux, environ un 1/4 des diplômés poursuivent leur formation par la réalisation d’une thèse de doctorat, visant des métiers à haute responsabilité, des postes de chercheurs (privé ou public) ou d’enseignant‐chercheur, en France ou à l’international.

Chiffres clés

2000 étudiants, dont 60% d'étudiantes

35% de boursiers

13000 alumni

450 diplômés par an

À la une