Formation
Ingénieur en horticulture

Un scientifique expert du domaine de l'horticulture

Quelle que soit la filière, filières légumière et fruitière, horticulture ornementale, semences, l'ingénieur en horticulture d'AGROCAMPUS OUEST est un spécialiste de haut niveau apte à répondre aux grands enjeux du domaine de l'horticulture : développement durable, qualité et sécurité alimentaire, biodiversité...

Repères

Lieu de formation : Angers
Niveaux d’entrée en formation à temps plein : L1, L2, L3, M1
Niveaux d’entrée en formation par apprentissage : L3
Langue d’enseignement : français
Frais de scolarité : tarif fixé par arrêté du ministère en charge de l'Agriculture
Les étudiants boursiers sont exonérés des droits de scolarité et de sécurité sociale.

Élèves ingénieurs en horticulture

Des compétences recherchées

 Au cœur des problématiques économiques et sociétales actuelles, l'ingénieur en horticulture d'AGROCAMPUS OUEST sait répondre aux enjeux du développement durable, de la qualité et de la sécurité alimentaire, de biodiversité et de végétalisation en milieu urbain.

Apte à comprendre et à gérer des systèmes complexes et à modéliser leur fonctionnement et leur évolution, il intervient, quel que soit son projet professionnel, dans 5 grands domaines d'activité, de l'échelon local à l'échelon international, du gène au consommateur :

  1. création, sélection, conservation et maîtrise du matériel végétal (semences, fruits, fleurs, légumes)
  2. élaboration, production et mise en marché de produits, concepts et services à base de matériel végétal
  3. gestion, contrôle, maintien de la qualité de ces produits au sein de filières organisées
  4. organisation, gestion, pilotage de structures (entreprises, organismes publics...) impliquées dans les filières de l'horticulture
  5. élaboration de savoirs et de cadres d'analyse (innovations scientifiques et techniques, contexte, enjeux, acteurs...) permettant la conception de stratégies d'avenir pour les filières.

Admission sur concours

L'objectif est de recruter sur l'ensemble du territoire des étudiants motivés de très bon niveau scientifique, ayant en commun la passion du végétal, tout en veillant à la diversité des origines et profils de formation antérieure.

120 élèves-ingénieurs sont diplômés chaque année ingénieur en horticulture ou en paysage d'AGROCAMPUS OUEST.

 

5 voies d'admission en formation initiale

à temps plein

  • en L1 sur concours post-bac via la plateforme d'admission dans l'enseignement supérieur www.parcoursup.fr
  • en L2 sur concours direct
  • en L3 via les concours Agro-Véto
  • en M1 sur concours DE

par apprentissage

Modalités d'admission en formation initiale à temps plein

Admission au niveau L1 - concours post-bac

Nombre de places : 47

Concours réservé aux étudiants titulaires d'un bac S, STI2D, STL ou STAV obtenu l'année du concours ou l'année précédente.

Étape 1. Entre janvier et mars, enregistrement de votre candidature sur www.parcoursup.fr

Vous saisissez en ligne vos notes de classe de Première et la moyenne de la classe (mathématique, physique-chimie, SVT, langue vivante 1 et français) et vos notes des deux premiers trimestres de Terminale (mathématique, physique-chimie, SVT et langue vivante 1).
Vous saisissez en ligne vos notes des épreuves anticipées de français au baccalauréat (écrit et oral).
Les enseignants saisissent en ligne vos notes de classe de Terminale des deux premiers trimestres, la moyenne de la classe (mathématique, physique-chimie, SVT, langue vivante 1).

Étape 2. Envoi des pièces constitutives du dossier de candidature avant la date limite, généralement début avril (cf. calendrier) :

Le dossier de candidature est en téléchargement sur le portail d’inscription www.parcoursup.fr.
La liste des pièces à fournir est également indiquée sur www.parcoursup.fr.
Ce dossier devra impérativement être accompagné d’un chèque correspondant au montant des droits de candidature (50€ par concours) à l’ordre de l’Agent comptable d’AGROCAMPUS OUEST avec votre nom, prénom et le n° de dossier au dos du chèque.
Les candidats boursiers l'année du concours bénéficient d'une exonération totale des frais d'inscription au concours, accordée uniquement au vu de leur attestation définitive de bourse.
Toute candidature avec un dossier incomplet sera rejetée par le jury du concours.

L'ensemble du dossier est à retourner à :
AGROCAMPUS OUEST
Concours Post-bac
65 rue de Saint-Brieuc
CS 84215
35042 Rennes Cedex.

Étape 3. Examen des dossiers de candidature

À l'issue de cet examen, le jury du concours établit un classement des candidats et :

  • prononce une première série d’admissions,
  • convoque à un entretien les candidats admissibles,
  • élimine les candidats non retenus.

Le classement des candidats est effectué au vu des résultats des épreuves anticipées de français au baccalauréat et des résultats scolaires de classe de Première et des deux premiers trimestres de Terminale.

Étape 4. Admissibilité

Si vous êtes admissible, vous recevrez une convocation par mail (il n’y aura pas de convocation envoyée par voie postale). En retour, vous confirmerez votre participation à l’entretien, par mail.
Au cours de cet entretien, vous pourrez faire valoir vos qualités personnelles (culture générale, ouverture d’esprit et intérêt pour la formation…). Si vous ne vous présentez pas à cet entretien vous serez considéré comme démissionnaire.
À l'issue de cette épreuve, un nouveau classement intégrant le dossier scolaire et l’entretien est réalisé.
Le jury prononce alors une deuxième série d’admissions.

NB : Les entretiens de motivation ont généralement lieu en mai à AGROCAMPUS OUEST sur le campus d'Angers (cf. calendrier pour les dates exactes).

  • Inscription au concours sur www.parcoursup.fr : du 15 janvier au 13 mars 2018
  • Saisie des notes et appréciations par les enseignants et proviseurs sur www.parcoursup.fr : jusqu'au 31 mars 2018
  • Date limite de la saisie des notes : 31 mars 2018
  • Date limite de l'envoi des dossiers de candidature : 4 avril 2018
  • Envoi par mail des convocations aux entretiens : du 23 au 27 avril 2018
  • Entretiens : du 14 au 18 mai 2018 inclus
  • Publication des résultats d'admission sur www.parcoursup.fr : 22 mai 2018

L'admission se fait sur examen du dossier scolaire et sur entretien pour les étudiants titulaires d'un titre équivalent au baccalauréat S l'année du concours ou l'année précédente.

Si vous êtes dans un lycée français, vous devez déposer votre candidature sur www.parcoursup.fr

Sinon, merci de vous adresser (cf. contact ci-contre) à la direction des formations et de la vie étudiante en communiquant vos coordonnées et votre niveau de qualification (dernier diplôme obtenu) pour savoir si vous remplissez les conditions d'admission.

Télécharger le dossier d'inscription au concours 2018

Le dossier complet devra être retourné au plus tard le 4 avril 2018, le cachet de la poste faisant foi à :
AGROCAMPUS OUEST
Direction des formations et de la vie étudiante
Concours Post-Bac
2 rue André Le Nôtre
49045 Angers cedex 01
France

Admission au niveau L2 - concours direct

Nombre de places : 15

L'accès direct en 2e année de la formation d'ingénieur en horticulture ou paysage d'AGROCAMPUS OUEST se fait par la voie d'un concours direct ouvert aux candidats justifiant de l'une des conditions suivantes :

  • être titulaire, l'année du concours ou l'année qui précède, d’un diplôme universitaire de technologie (DUT) ou d’un brevet de technicien supérieur (BTS) ou d’un brevet de technicien supérieur agricole (BTSA) obtenus dans une spécialité ou une option figurant sur une liste établie annuellement par le conseil des enseignants de l’établissement
    Télécharger la liste des DUT/BTSA autorisés à candidater
  • être inscrit, l'année du concours ou l'année qui précède, en 2e année de préparation d'une licence générale scientifique dans les domaines des sciences de la vie, de la terre et de la matière (L2) et justifier d'un crédit de 120 points à l'issue du concours
  • être admissible à l’un des concours d’admission aux écoles nationales supérieures agronomiques (ENSA), aux écoles nationales d’ingénieurs des travaux agricoles (ENITA) ou aux écoles nationales vétérinaires (ENV), l'année du concours ou l'année qui précède

À défaut de satisfaire aux conditions énumérées ci-dessus, l'accès à ce concours est possible dans le cadre de la procédure de validation des acquis. La commission établit son appréciation en considération du degré de connaissances et des qualifications que le parcours suivi permet de présumer chez le candidat.

Le concours d'admission direct en 2e année comporte un examen des dossiers et, éventuellement, une épreuve d'entretien. L'examen des dossiers porte sur les résultats obtenus au baccalauréat et ceux obtenus depuis le baccalauréat jusqu’alors.

Au vu des dossiers, le jury décide soit de l'admission, soit de la convocation à un entretien, soit du refus.

Pour les candidats convoqués aux entretiens, l'affichage sur le site institutionnel www.agrocampus-ouest.fr tient lieu de convocation (IL N'Y AURA PAS DE CONVOCATION envoyée par voie postale).

Les étudiants situés hors de France métropolitaine pour des raisons pédagogiques (stage) peuvent solliciter un entretien à distance sur décision du jury.

Chaque entretien, d'une durée comprise entre 35 et 40 minutes, est destiné à apprécier les connaissances, aptitudes et motivations des candidats. Le jury tient une dernière session au cours de laquelle, au vu des résultats de l'entretien, il décide soit de l'admission, soit de l'inscription sur liste complémentaire, soit du refus.
L'absence à l'entretien entraînera le rejet de la candidature.

Clôture des inscriptions, date limite d'envoi des dossiers papiers : 4 mai 2018

Date limite d'envoi des derniers bulletins : 4 mai 2018

Publication de la liste des candidats admis et admissibles à l'issue de l'examen des dossiers : 1er juin 2018

Entretiens de motivation : 13 et 14 juin 2018

Publication de la liste définitive des candidats admis : 18 juin 2018

Date limite de réponse des candidats : 30 juin 2018

Votre dossier devra comprendre :

  • les résultats du baccalauréat
  • les résultats obtenus depuis le baccalauréat jusqu’à ce jour, quel que soit votre parcours
  • le règlement des droits d’inscription au concours d’un montant de 50 euros : les candidats boursiers bénéficient d'une exonération totale des frais d'inscription au concours, accordée uniquement au vu de leur attestation définitive de bourse.
  • le dossier d'inscription au concours

L'admission se fait sur examen du dossier scolaire et sur entretien pour les étudiants titulaires d'un titre équivalent à un niveau licence de deuxième année (L2) l'année du concours ou l'année précédente.

Merci de vous adresser (cf. contact ci-contre) à la direction des formations et de la vie étudiante en communiquant vos coordonnées et votre niveau de qualification (dernier diplôme obtenu) pour savoir si vous remplissez les conditions d'admission.

Admission au niveau L3 - concours Agro-Véto

Nombre de places :

  • concours A BCPST : 37 places
  • concours A TB : 4 places

Concours A BCPST
Ouvert aux élèves après 2 ans de classes préparatoires BCPST (Biologie, Chimie, Physique, Sciences de la Terre).

Concours A TB
Ouvert aux élèves après 2 années de classes préparatoires TB (Technologie et Biologie).

Les concours A BCPST et A TB sont communs aux écoles nationales supérieures agronomiques suivantes : AGROCAMPUS OUEST (Angers et Rennes), AgroParisTech, Agrosup Dijon, Bordeaux Sciences Agro, ENSAIA (Nancy), ENSAT (Toulouse), Montpellier SupAgro, Oniris (Nantes) et VetAgro Sup (Clermont-Ferrand).
Pour toute information concernant les modalités des concours A BCPST et A TB, visitez le site www.concours-agro-veto.net
Pour s'inscrire aux concours : www.scei-concours.fr

Nombre de places : 5

Ouvert aux étudiants titulaires d'une licence générale ou professionnelle (L3) dans les domaines requis obtenue l'année du concours ou lors d'une session antérieure

Le concours B est commun aux 5 écoles nationales supérieures agronomiques : AGROCAMPUS OUEST, AgroParisTech, ENSAIA (Nancy), ENSAT (Toulouse), Montpellier SupAgro et à l'école nationale du génie de l'eau et de l'environnement de Strasbourg (ENGEES).
Pour toute information sur le concours B, visitez le site www.concours-agro-veto.net.

Nombre de places : 3

Ouvert aux titulaires du BTSA, de certains BTS ou de certains DUT obtenu l'année du concours ou lors d'une session antérieure et ayant suivi une classe préparatoire ATS Bio (post-BTSA/BTS/DUT).

Diplômes requis :

  • Brevet de Technicien Supérieur Agricole (BTSA) toutes options ;
  • Brevet de Technicien Supérieur (BTS) obtenu dans les options ci-après : Agro-équipement  -  Analyses de biologie médicale -  Bioanalyses et contrôles  -  Biotechnologie  -  Chimiste  -  Conception et réalisation de systèmes automatiques  -  Diététique  -  Hygiène, propreté, environnement  -  Industries céréalières  -  Informatique et réseaux pour l’industrie et les services techniques  -  Maintenance industrielle  -  Métiers de l’eau  -  Qualité dans  les industries alimentaires et les bio-industries  - Techniques physiques pour l'industrie et le laboratoire ;
  • Diplôme Universitaire de Technologie (DUT) obtenu dans les spécialités suivantes : Chimie  -  Génie conditionnement et emballage  -  Génie biologique  -  Génie chimique/Génie des  procédés  -  Génie thermique et énergie  -  Gestion logistique et transport  -  Hygiène, sécurité, environnement  -  Mesures physiques  -  Qualité, logistique industrielle et organisation  -  Science et génie des matériaux ;
  • Diplôme de Technicien Supérieur de la Mer délivré par l'Institut National des Techniques de la Mer  du Centre National des Arts et des Métiers ;
  • Brevet de Technicien Supérieur maritime (BTSM), spécialité pêche et gestion de l'environnement marin

Le concours C est commun aux écoles nationales supérieures agronomiques suivantes : AGROCAMPUS OUEST, AgroParisTech, Agrosup Dijon, Bordeaux Sciences Agro, ENSAIA (Nancy), ENSAT (Toulouse), Montpellier SupAgro, Oniris (Nantes) et VetAgro Sup (Clermont-Ferrand).
Pour toute information sur le concours C, visitez le site www.concours-agro-veto.net.

Nombre de places : 3

L'inscription à ce concours se fait uniquement l'année de l'obtention d'un DUT dans l’une des 4 spécialités suivantes : chimie, génie biologique, génie chimique-génie des procédés, hygiène-sécurité-environnement.

Le concours C2 est commun aux écoles nationales supérieures agronomiques suivantes : AGROCAMPUS OUEST, AgroParisTech, Agrosup Dijon, Bordeaux Sciences Agro, ENSAIA (Nancy), ENSAT (Toulouse), Montpellier SupAgro, Oniris (Nantes) et VetAgro Sup (Clermont-Ferrand).
Pour toute information sur le concours C2, visitez le site www.concours-agro-veto.net.

Admission au niveau M1 - concours DE

Nombre de places : 5

L'accès direct au niveau M1 de la formation d'ingénieur agronome d'AGROCAMPUS OUEST (cursus en 3 ans) se fait par un concours ouvert aux candidats étrangers titulaires d'une maîtrise à dominante scientifique ou d'un diplôme d'ingénieur équivalent.

Le concours comporte un examen des dossiers des candidats (phase d'admissibilité) et un entretien de motivation avec le jury (phase d'admission).

Cette épreuve, d'une durée de 35 à 40 minutes, est destinée à apprécier les connaissances, aptitudes et motivations des candidats.
À l'issue des épreuves orales d'admission, un classement des candidats est effectué. Le jury tient une dernière session au cours de laquelle, il décide soit de l'admission, soit de l'inscription sur liste complémentaire, soit du refus.

L'absence à l'entretien entraînera le rejet de la candidature.

Le candidat admis devra respecter les délais de réponse à la proposition d'admission, sous peine d'être considéré comme démissionnaire et radié de la liste des admis.

NB : Les décisions du jury sont sans appel ; les droits d'inscription au concours ne sont pas remboursables en cas d'échec ou d'absence à l'épreuve d'entretien.

Date limite d'envoi des dossiers : 30 mars 2018

Résultats d'admissibilité : à partir du 25 avril 2018 - les candidats seront contactés par courriel

Entretiens : 29 mai 2018

Résultats d'admission : 31 mai 2018

Date limite de réponse des candidats : 6 juillet 2018

La liste des pièces à fournir pour votre dossier de candidature est précisée dans le dossier.

Le dossier devra être retourné complété à la date de limite du dépôt de candidature (cf. Calendrier de l'année en cours), le cachet de la poste faisant foi, à l'adresse suivante :

AGROCAMPUS OUEST
Direction des Formations et de la Vie Étudiante (DFVE)
Pôle recrutement DE
2 rue André Le Nôtre
49045 Angers cedex 01
France

Si vous disposez d'un Espace Campus France dans votre pays de résidence, vous devez impérativement vous y inscrire, choisir la formation que vous souhaitez suivre dans le catalogue des formations proposées par AGROCAMPUS OUEST et suivre l'intégralité de la procédure CEF.
Consultez le site internet de l'espace Campus France près de chez vous
Date limite d'inscription à Campus France : 20 mars 2018
IMPORTANT : Si vous déposez un dossier de candidature AGROCAMPUS OUEST téléchargé sur notre site internet mais que vous ne déposez pas une demande sur le site de Campus France, votre candidature sera rejetée.

Organisation du cursus

Pour une vraie lisibilité à l'international du diplôme, le cursus est structuré selon le schéma LMD (Licence-Master-Doctorat) et les unités d'enseignement (UE) sont comptabilisées en ECTS (European Credit Transfer System).

Un semestre d’étude correspond à l’acquisition de 30 crédits ECTS et la validation de chaque année de formation est soumise à condition.

Un guide de l’étudiant remis en début d’année précise pour chaque unité d’enseignement les objectifs pédagogiques poursuivis, la façon dont est conduit l’enseignement et les modes d’évaluation.

Un cursus au contact du monde professionnel

Tout au long du cursus, une attention particulière est accordée à la découverte du monde professionnel par des visites, des études, des projets et des stages, permettant ainsi à chaque étudiant de construire peu à peu un projet personnel et professionnel spécifique.

Un cursus en 3 ou 5 ans

Le cursus de formation peut se faire en 3 ans (L3-M2)  ou 5 ans (L1-M2), en fonction des voies de recrutement.
Les 3 premières années d'enseignement (L1-L3) sont communes aux spécialités Horticulture et Paysage et constituent le tronc commun de la formation.
Le choix de la spécialité (Horticulture ou Paysage) intervient au début du M1 en formation initiale.

Tronc commun

Découvrir les enseignements de tronc commun

En 1re année, une série de sortie sur le terrain favorise la compréhension des relations entre la plante et son environnement. Les jardins d'application de l'école permettent aux étudiants de s'exercer à la conduite de projets en horticulture et en paysage, de la conception à la conduite de projets.

Thématiques d'enseignement

  • Biologie, botanique, écologie
  • Physique, chimie
  • Connaissance des végétaux horticoles
  • Découverte du milieu et des filières
  • Géologie, sciences du sol
  • Mathématiques et statistique
  • Traitement de l'information
  • Langues
  • Communication
  • Éducation physique et sportive

 => Stage ouvrier l’étranger (4 semaines) pour la découverte du monde du travail, l’apprentissage linguistique et l’ouverture culturelle (semestre 2)

En 2e année, l'économie, la sociologie et la comptabilité de l'entreprise sont abordées de façon globale ; cette approche contribue à l'acquisition d'une véritable culture de l'entreprise, développé par les stages.

Thématiques d'enseignement

  • Sciences agronomiques et horticoles
  • Biologie générale, biochimie, génétique
  • Physique, chimie
  • Écologie
  • Approche globale de l'entreprise, économie, gestion, droit
  • Mathématiques et statistique
  • Pathologie et physiologie végétales, malherbologie
  • Paysage
  • Topographie
  • Langues
  • Communication et créativité
  • Éducation physique et sportive

=> Stage immersion en entreprise (12 semaines) pour appréhender l’entreprise dans son fonctionnement technique, commercial, administratif et social, dans tous les secteurs d’activité des filières de l’horticulture et du paysage (semestre 4).

Cursus en 5 ans (L3 accessible via une admission sur concours en L1, L2)

Les enseignements fournissent les outils et les concepts nécessaires à l'exercice du métier d'ingénieur du végétal. Les unités d’enseignements exploitent les connaissances précédemment acquises et développent les applications à l’horticulture et au paysage. Ce parcours met progressivement les étudiants en mesure de choisir leur spécialité Horticulture ou Paysage.

Thématiques d’enseignement

  • Paysage, analyse paysagère
  • Sciences et techniques horticoles
  • Protection des plantes
  • Reproduction-Interaction plantes et environnement
  • Physique appliquée, systèmes d’information géographique
  • Droit commercial et des sociétés
  • Économie et gestion
  • Informatique
  • Infographie
  • Histoire de l’art
  • Statistique et plans d’expériences
  • Langues étrangères
  • Communication
  • Éducation physique et sportive

Un stage de chargé d’étude clôture cette année (12 semaines) : initiation et conduite d’une démarche d’analyse d’une problématique professionnelle en entreprise, bureau d’études, organisme professionnel, collectivité (semestre 6).

Cursus en 3 ans (L3 accessible via une admission sur concours commun Agro-Véto A, ATB, B, C, C2)

Les enseignements permettent aux étudiants de développer leurs connaissances scientifiques et d'acquérir les bases et les techniques de l'horticulture et du paysage. Ce parcours met progressivement les étudiants en mesure de choisir leur spécialité. La mise en situation pré-professionnelle et la confrontation aux réalités techniques, économiques et sociales font partie intégrante de la formation des élèves-ingénieurs.

Thématiques d’enseignement

  • Agronomie
  • Connaissance des végétaux horticoles
  • Écologie végétale
  • Sciences et techniques horticoles
  • Lecture du paysage
  • Physiologie, pathologie et génétique végétales et zoologie
  • Économie, droit et gestion
  • Physique appliquée
  • Sciences du sol
  • Statistiques
  • Systèmes d’information géographique, topographie et cartographie
  • Infographie
  • Communication
  • Langues
  • Éducation physique et sportive

Un stage en entreprise à l’étranger clôture cette première année (8 semaines) pour la découverte du monde du travail, l’apprentissage linguistique et l’ouverture culturelle (semestre 6).

La spécialité en horticulture

À l'issue du tronc commun, les élèves-ingénieurs acquièrent une véritable expertise dans le domaine de l’horticulture (filières légumière et fruitière, horticulture ornementale) et des semences en M1 et M2.

Caractérisée par une approche filière (fruits et légumes, horticulture ornementale et espaces verts) ou disciplinaire (protection des plantes, agronomie, amélioration des plantes), cette formation est en parfaite adéquation avec les attentes des employeurs et les besoins du secteur.

ll s’agit de former des professionnels capables de dominer la complexité des systèmes scientifiques, techniques, économiques et humains inhérents à ces différents secteurs.

Initiation à la démarche projet

Au cours de leur 1re année de spécialité, pendant 8 semaines, les élèves-ingénieurs mènent en groupe des projets sur mesure en réponse à des commandes spécifiques de professionnels (entreprises, associations, collectivités...).
En savoir plus : http://idp.agrocampus-ouest.fr

Découvrir les enseignements de spécialité

L'enseignement de 1re année de spécialité (M1) est constitué d’unités d’enseignements et d'unités constitutives obligatoires pour certaines et choisies en fonction du projet professionnel pour d’autres.

Unités obligatoires (1 ou 2 semaines par UC - Unité Constitutive)

  • Développement durable
  • Systèmes de culture
  • Biodiversité et ressources génétiques
  • Compétitivité et performance de l'entreprise horticole
  • Cultures hors sol et sous serres
  • Plans d'expériences et traitement de données
  • Gestion de production et marché
  • Maîtrise des intrants et des rejets dans une agriculture durable

Unités à choisir en fonction du projet professionnel (1 ou 2 semaines par UC - Unité Constitutive)

  • Horticulture périurbaine
  • Croissance et développement de la plante ligueuse
  • Biotechnologies végétales : du génome aux applications industrielles
  • Physiologie moléculaire de la plante
  • Accidents culturaux et post-culturaux : litiges et expertises
  • Entreprenariat
  • Autres thèmes proposés chaque année en unités libres d’une semaine

=> Initiation à la démarche de projet et management (8 semaines)
=> Stage recherche - méthodologie (12 semaines)

L'enseignement de 2e année de spécialité Horticulture (M2) est réalisé autour de 4 spécialisations comportant chacune un stage pré-professionnel de fin d’études de 6 mois qui donne lieu à la soutenance du mémoire d'ingénieur.

Cette spécialisation, permettant l'acquisition de compétences spécifiques, est à choisir parmi plusieurs  thématiques dont :

  • Ingénierie des espaces végétalisés urbains
  • Protection des plantes et environnement, appliquée à l'horticulture
  • Sciences et ingénierie du végétal

Les spécialisations

Le choix d’une spécialisation en dernière année (M2) permet aux étudiants de cibler des domaines plus étroits dont ils deviendront des spécialistes et d'affiner ainsi leur projet personnel et personnel.

Chaque spécialisation comporte un stage de fin d'études de 6 mois qui donne lieu à la soutenance du mémoire d'ingénieur.

En fonction de son projet personnel et professionnel, il peut choisir une spécialisation :

  • proposée par AGROCAMPUS OUEST
  • couplée à un master (M2) d'AGROCAMPUS OUEST

Double diplôme

Parallèlement à leur cursus, les élèves-ingénieurs peuvent préparer un double-diplôme au niveau national ou international dans l'un des établissements d'enseignement supérieur partenaires d'AGROCAMPUS OUEST.

Spécialisations proposées par AGROCAMPUS OUEST

Dans un contexte où les prévisions indiquent que 70% des humains seront des citadins en 2050, la spécialisation Ingénierie des espaces végétalisés urbains forme des professionnels du végétal aptes à répondre aux problématiques émergentes de l'aménagement des villes d'aujourd'hui et demain : Comment rendre la ville plus acceptable d’un point de vue environnemental ? Comment rendre l’environnement urbain plus confortable pour l’humain ?

Conjointe à AGROCAMPUS OUEST et AgroParisTech, cette spécialisation s'organise en 3 options :

  • Innovations végétales urbaines (IVU),
  • Agriculture urbaine (AU),
  • Gestion durable des espaces végétalisés urbains (GDEVU).

À l'issue de la formation les élèves-ingénieurs auront acquis une très bonne connaissance des écosystèmes urbains et ils seront capables sur un projet d'aménagement :

  • d’identifier l’importance du végétal en ville par ses différents services écosystémiques (fonctions, usages) et ses bénéfices,
  • d'accompagner la gestion du végétal, destiné à « vivre » en ville, tout au long de son cycle de vie.

Le contexte national et international de la protection des plantes est celui d'une démarche volontariste de réduction des produits phytosanitaires, d'adoption généralisée de la protection intégrée, et de développement de l'agroécologie. Cette démarche s'appuie sur des réglementations française et européenne de plus en plus contraignantes mais aussi incitatives.

La spécialisation d’ingénieur Protection des plantes et environnement appliquée à l'horticulture a pour objectif de fournir des bases scientifiques et méthodologiques et les outils de réflexion nécessaires à l'analyse des problèmes de protection des cultures au sein des agrosystèmes, la conception de méthodes de protection innovantes, efficaces et durables et la prévision de leurs conséquences aux plans économique, environnemental et sanitaire.

Cette spécialisation forme des cadres spécialisés en productions végétales, secteur en pleine mutation qui doit relever des défis majeurs dans une perspective d'agriculture durable.

Elle propose 4 options qui permettent chacune d’acquérir une solide démarche scientifique et technique s'appuyant sur des connaissances, des outils d'analyse et de réflexions :

  • Génétique et amélioration des plantes : doter les étudiants d’une solide démarche scientifique et technique s’appuyant d’une part sur des connaissances, des outils d’analyse et de réflexion nécessaires à la préservation et la gestion des ressources génétiques, à la création de matériel végétal adapté aux nouveaux enjeux de l’agriculture , à l’optimisation des méthodologies de création variétale intégrant les outils de génomique et les biotechnologies. La formation s’appuie sur un ancrage en recherche fort et sur un réseau de professionnels fortement impliqués dans la construction et la participation à la formation.
  • Semences et plants : recherche et développement, production, commercialisation : définir des priorités et des stratégies en R&D et d'innovations végétales, comprendre et maîtriser la production de semences et de plants, sensibiliser aux défis économiques et juridiques dans un contexte international - enseignement dispensé à Angers.
  • Agrosystèmes : conception et évaluation : former de futurs cadres capables (i) de mobiliser les concepts et outils de l’agronomie systémique et de l’agroécologie pour comprendre, concevoir et gérer des systèmes agricoles multiperformants, (ii) de participer à des démarches d’innovation, de l’échelle de la plante à celle du territoire, (iii) de s’adapter à différentes situations de filières, de contextes pédoclimatiques, d'organisations spatiales du paysage, dans un contexte où la possibilité de recourir aux intrants de synthèse est en très forte diminution.
  • Ingénierie des productions et des produits de l’horticulture : pilotage des des systèmes de production, de la gestion et du maintien de la qualité, des modes de mise en marché très diversifiés tout en sachant innover et faire évoluer les systèmes horticoles (fruits, légumes, plantes d’ornement), depuis la production (amont) jusqu’à la commercialisation (aval).

Pour se former à l’ingénierie environnementale des espaces ruraux et des ressources naturelles (eau, sol), en particulier lorsque les activités agricoles sont concernées. L'originalité de cette spécialisation tient à l'intégration des sciences sociales et des sciences appliquées à l'agronomie et à l'environnement, afin d'aborder les questions environnementales dans leur globalité.

option : Préservation et aménagement des milieux – écologie quantitative
option : Agriculture durable et développement territorial
option : Sol, eau, hydrosystèmes

Télécharger le livret de la spécialisation

En savoir plus : http://genie-environnement.agrocampus-ouest.fr

Pour former à l’analyse économique des marchés, des comportements des acteurs et des politiques publiques dans les domaines de l’agriculture, la mer, l’environnement et l’alimentation. Cette formation est destinée aux étudiants concernés par le développement économique au Nord et au Sud, l’environnement et la gestion durable des ressources naturelles ou encore la gestion des marchés agricoles, physiques et financiers. La spécialisation inclut la formation aux techniques quantitatives et de modélisation économique et bio-économique ; elle propose une initiation à la réflexion et à l’argumentation éthiques.

Télécharger le livret de la spécialisation

Chaque année, les étudiants de la spécialisation POMAR organisent une journée débat en partenariat avec des professionnels sur la responsabilité sociétales des entreprises. En 2017, le thème était "Comment intégrer la gestion des déchets dans la stratégie de croissance des entreprises ? Comment l’entreprise prend-elle en compte le développement du territoire où elle est implantée dans ses choix stratégiques ?"

En savoir plus : http://ingenieur-agroeconomiste.agrocampus-ouest.fr

Spécialisation couplée à un parcours de master

Le parcours Qualité des productions spécialisées (QSP) est l’un des 4 parcours de la mention de master Biologie végétale co-accréditée par AGROCAMPUS OUEST, l’université d'Angers et l'université de Nantes.

Ce parcours vise à former des étudiants capables d’analyser et de maîtriser la qualité des productions végétales et d’appréhender les contraintes des filières de production et de commercialisation ainsi que les attentes des consommateurs.
Dans un contexte environnemental de plus en plus contraignant et pour répondre aux attentes des consommateurs, l’un des enjeux actuels de l’agriculture est de fournir des produits de haute qualité tout en maintenant des rendements élevés et des prix compétitifs.
Par la connaissance des déterminismes génétiques et éco-physiologiques, des qualités visuelle, sanitaire, organoleptique et nutritionnelle, ce parcours développe les compétences nécessaires pour aider à une meilleure élaboration de ces qualités en production et pour construire des outils d’aide à la décision.
Il permet également l’apprentissage de techniques d’analyse des différentes composantes de la qualité ainsi que l’étude des règlementations liées aux productions végétales.

Des métiers d'avenir

Reconnus et appréciés pour leur polyvalence et leur aptitude à l’innovation, les ingénieurs en horticulture d’AGROCAMPUS OUEST sont appelés à occuper des fonctions de direction ou d’interface dans les filières de l’horticulture.

Ces différentes fonctions s'exercent dans les filières fruitières, légumières, des végétaux d'ornement, dans les secteurs des semences, de la protection des plantes, de l’agrofourniture et des services : production, approvisionnement, qualité, éco-environnement, commercialisation, distribution en entreprises, conseil, expérimentation ou animation en organisations professionnelles, recherche et enseignement...

 

Le taux d’insertion professionnelle est l’un des meilleurs indicateurs de la pertinence de la formation d’AGROCAMPUS OUEST.

  • durée moyenne de recherche du 1er emploi : 2,2 mois
  • 36% des élèves-ingénieurs signent un contrat d’embauche avant même l’obtention de leur diplôme
  • 90% des jeunes diplômés trouvent leur 1er emploi en moins de 6 mois (taux net d’activité)
  • 11% poursuivent leurs études
  • 9% sont en poste à l'étranger

Les salaires varient fortement suivant les fonctions exercées et les secteurs d’activité.
Le salaire moyen d’embauche est de 26k€ brut annuel.

Source : Enquête Emploi 2016 (diplômés 2015, 2014 et 2013 - taux de réponse 87%)

Fonctions exercées

ih-fonctions-web.png

Secteurs d'activité

ih-secteurs-web.png

Chiffres clé

2000 étudiants, dont 60% d'étudiantes

35% de boursiers

13000 alumni

450 diplômés par an

À la une