Formation
Réforme du baccalauréat

Réforme du baccalauréat

Quelles spécialités choisir au lycées pour intégrer  AGROCAMPUS OUEST ?

Les spécialités « sciences de la vie et de la terre » (SVT) ou « biologie-écologie » (lycées agricoles) sont des spécialités pivots pour se préparer aux concours d’entrée des écoles nationales d’agronomie et des écoles nationales vétérinaires (concours A, recrutements post-bac, concours B ou concours C, C2 et « apprentissage »).

Le choix de la spécialité SVT ou « biologie-écologie » (lycées agricoles) est indispensable pour la classe de première pour acquérir un socle scientifique en biologie et en géologie. Ce choix de spécialité a vocation à être maintenu pour la classe terminale pour compléter ce bagage disciplinaire, mais des lycéens qui choisiraient d’autres combinaisons de spécialités, notamment lors de choix d’orientation plus tardifs, en cours d’études postérieures au baccalauréat, sont aussi susceptibles de pouvoir préparer les différents concours d’accès aux écoles nationales d’agronomie ou aux écoles nationales vétérinaires.

Recommandations des écoles nationales d’agronomie aux lycéens envisageant de poursuivre leurs études dans ces établissements

Pour la classe de première

Le choix de la spécialité SVT ou « biologie-écologie » (lycées agricoles) parmi les 3 spécialités à suivre en classe de première est indispensable pour connaître les bases de la biologie. Il sera complété par les choix des mathématiques et de la physique-chimie. D’autres combinaisons avec les spécialités sciences de l’ingénieur ou numérique sont possibles notamment pour les choix d’orientations plus tardifs, faits en licence, en BTSA, BTS ou DUT.

Pour la classe terminale

Le choix de la spécialité SVT ou « biologie-écologie » (lycées agricoles) a vocation à être maintenu parmi les deux spécialités suivies, mais des lycéens qui n'auraient pas fait le choix de maintenir cette spécialité en classe terminale doivent pouvoir aussi être en capacité de préparer les concours d'accès aux écoles nationales d'agronomie et aux écoles nationales vétérinaires. Si les mathématiques ne sont pas choisies en spécialité en classe terminale, l’option mathématiques complémentaire est vivement conseillée. D’autres combinaisons peuvent être possibles notamment pour les choix d’orientations plus tardifs après le bac en licence, en BTSA, BTS ou DUT.

Chiffres clés

2000 étudiants, dont 60% d'étudiantes

35% de boursiers

13000 alumni

450 diplômés par an

À la une