Témoignage
À la une

Marc au cœur des politiques agricoles

Je vois mon avenir professionnel au service de l’Etat, au cœur des décisions politiques publiques agricoles.

Marc

Elève-ingénieur agronome et des projets plein la tête, Marc voit son avenir professionnel au service de l’État, au cœur des décisions politiques publiques agricoles.

Attiré par les Sciences du vivant, j’ai fait une prépa BCPST au lycée Hoche de Versailles ». Deux longues années, uniquement consacrées aux études, mais surtout de beaux souvenirs : « les cours de biologie étaient passionnants, et l'ambiance à l'internat très bonne; ces moments ont scellé de grandes amitiés ! Aimant la voile et intéressé par l’halieutique, j’étais vraiment content d’être reçu à AGROCAMPUS OUEST ! »

Une vie étudiante intense

En 1re année, Marc découvre combien les matières enseignées sont diverses et réalise à quel point l’univers des possibles est vaste et les choix à faire, nombreux.
Durant l’été, il effectue son 1er stage d’exploitation dans une ferme de vaches laitières bio qui fabrique des fromages, des yaourts et du pain bio dans les Alpes : « moi, le parfait citadin, j’avais enfin un contact avec l’agriculture ! Une première expérience… rustique ! » raconte, rieur, cet amoureux du théâtre et d’aviron. Deux disciplines, arrêtées en prépa mais reprises avec frénésie à son arrivée à Rennes. Sans complexe, il s’improvise metteur en scène et monte, en 3 ans, trois pièces de théâtre dont il peut être fier. Il crée aussi un club aviron sur le campus « nous avons participé 2 fois aux championnats de France. En dernière année, 36 étudiants du campus se sont inscrits à l’initiation. Apprendre aux autres à ramer demande beaucoup d’investissement personnel et de pédagogie mais c’est gratifiant ! ».
Pour son semestre à l’étranger en 2e année, Marc décide de partir en Norvège, près d’Oslo, à la Norwegian University of Life Sciences (NMBU) spécialisée dans les sciences de la vie. L’occasion pour lui de découvrir un pays du nord de l‘Europe, de travailler en groupe avec des étudiants étrangers (un mexicain, un tanzanien…) et se confronter à un nouveau système d'enseignement et une nouvelle culture.

Une palette de missions riche et diversifiée

À son retour, il lui faut choisir sa spécialisation ; la palette est large ! Attiré par l’actualité, les aspects politiques et économiques et les postes décisionnels, il opte pour la spé "Politique et marchés de l’agriculture et des ressources" (POMAR) où « les enseignants sont très proches et à l’écoute ».
Marc effectue son stage de fin d’études à la direction de l’eau et de l’environnement au Conseil général de Seine-et-Marne (77), un département très agricole dont les pratiques traditionnelles ont de lourds impacts sur la nappe d’eau potable parisienne. Sa mission : enquêter auprès d’une trentaine d’agriculteurs pour comprendre les résistances au changement des pratiques agricoles et proposer des leviers d’actions afin de déverrouiller les freins à l’agroécologie : « un projet enthousiasmant dans un univers qui regorge de personnes aux missions passionnantes. Après l’économie, je suis à mi-chemin entre l’agronome pur et le sociologue ! Cela m’encourage à trouver un poste dans les collectivités territoriales même si je ne me ferme aucune porte » confie-t-il, ravi de son choix.En novembre 2015, Marc recevra son diplôme d’ingénieur agronome d’AGROCAMPUS OUEST et quittera cet univers étudiant qu’il affectionne tant : « j’ai aimé l’ouverture et le bon esprit qui a régné sur le campus pendant ces 3 années. Chaque promotion est bien soudée et fonctionne comme une famille ! Il y a une vraie vie de campus et un bon rapport de confiance avec l’administration ».
Le plongeon dans la vie professionnelle est proche. Un vrai défi !