Témoignage
À la une

Étienne Rivot, enseignant-chercheur en écologie halieutique

En mobilité pour une année à la School of Aquatic and Fishery Sciences de l’Université de Washington à Seattle (USA), il témoigne sur cette aventure professionnelle et familiale.

Etienne Rivot, enseignant-chercheur en écologie halieutique à AGROCAMPUS OUEST

Pourquoi avez-vous choisi d’effectuer cette mobilité longue dans cette université ?
Sur un poste d’enseignant-chercheur à AGROCAMPUS OUEST depuis plus de dix ans, j’ai éprouvé le besoin de me renouveler pour mieux revenir et repartir sur un nouveau cycle ! C’est aussi une aventure familiale que nous voulions partager avec ma conjointe et nos enfants, à la fois suffisamment âgés pour en profiter au maximum et encore assez jeunes pour pouvoir s’adapter facilement à une immersion complète en milieu anglophone.
La School of Aquatic and Fishery Sciences de l’Université de Washington à Seattle s’est imposée d’elle-même Je souhaitais tirer le maximum de ce projet, en terme d’apprentissage, d’ouverture et de "networking". L’idéal était donc une mobilité dans l’un des départements les plus dynamique et les plus renommés au niveau mondial dans mon domaine de recherche et d’enseignement.
Viser un gros campus où toute les discipline sont représentées comme l’Université de Washington permettait aussi d’assurer que ma conjointe et moi, nous pourrions trouver tous les deux chaussures à notre pied pour une année !
 

Quelles ont été les difficultés rencontrées ? Comment avez-vous financé cette mobilité ?
Le projet a maturé et la préparation a commencé un an et demi avant le départ. Une fois lancé, difficile de faire marche arrière, il fallait que cela se fasse ! C’est beaucoup d’organisation sur un plan professionnel (par exemple organiser la reprise des enseignements pendant un an) et de préparation logistique pour tout organiser en plus de la vie professionnelle (visa, logement, assurances, écoles …).
Nous avons bénéficié d’un soutien total de nos structures et équipes en France pour monter le projet, ce qui a largement facilité les choses. La direction de la Recherche d’AGROCAMPUS OUEST a financé une partie de la reprise de mes enseignements et mes collègues ont pris beaucoup sur eux pour absorber le surplus d’enseignement en mon absence. Nous avons aussi l’immense privilège de bénéficier de nos salaires français pendant toute la durée de la mission. Sans cela, le projet n’aurait pas été réalisable car le surcoût d’une année à l’étranger (qui plus est aux USA) est conséquent. Après un échec pour une bourse européenne Marie-Curie, j’ai obtenu une bourse FulBright. Cela nous a permis d’absorber une bonne part du surcoût de la mobilité. Pour les enfants, il n’était pas question de l’école privée franco-américaine, inabordable ! Mais finalement, aucun regret ; la qualité de l’école publique américaine a été une des plus belles surprises.    

Quelles sont vos missions ? Quels bénéfices ?
Depuis mon arrivée, je passe une bonne moitié de mon temps à suivre les projets dont je suis responsable en France. Difficile de couper les ponts, et impossible de lâcher les étudiants en thèse !
A l’Université, je passe du temps pour développer des collaborations et je profite au maximum des nombreux séminaires scientifiques. Je profite aussi du temps que je n’ai pas en France pour me former à de nouvelles techniques de modélisation. J’améliore mon anglais chaque jour ! Et en découvrant le fonctionnement d’un laboratoire étranger, j’apprends beaucoup sur ce qui fonctionne bien chez nous mais aussi sur ce que l’on pourrait améliorer.

Quels conseils donneriez-vous à un-e collègue qui voudrait se lancer dans un tel projet ?
Je conseillerais de viser une mobilité dans une grande structure pour maximiser les opportunités une fois sur place.
Et pour en profiter au maximum, l’idéal est d’en faire une aventure à la fois professionnelle et familiale. Cela fait un peu peur, mais il faut se lancer. Bien sûr il faut anticiper les coûts et la logistique, mais ne pas s’en tenir au coûts matériels de la mobilité. Pensez à tout ce que cela va vous apporter sur le moyen et long terme !