Témoignage
À la une

Anne Vanasse, Professeure à l'Université Laval à Québec

Six semaines de collaboration à AGROCAMPUS OUEST dans le cadre d’un partenariat enseignement-recherche en agronomie.

Anne Vanasse

Tout est parti d’un échange d’expertise autour des effluents d’élevage (lisiers, fumiers) en 2009 entre Anne Vanasse (à gauche sur la photo), Professeure en production végétale-agronomie-environnement à l’Université Laval à Québec et Safya Menasseri (à droite sur la photo), maître de conférence en agronomie à AGROCAMPUS OUEST.
Anne travaille sur les systèmes culturaux durables, l‘agriculture raisonnée, la production agrobiologique et tous les systèmes qui permettent de réduire les intrants autant en engrais chimiques qu’en pesticides. Safya est spécialiste en filières de valorisation des matières organiques, systèmes de culture et qualité des sols.  
« La Bretagne et le Québec sont 2 régions caractérisées par une agriculture et des systèmes de productions assez proches, avec les mêmes enjeux de qualité de l’eau, qualité des sols, énergie, recyclage des effluents d’élevage et production végétale de qualité », explique Safya. « D’où l’intérêt de construire une collaboration étroite entre l’Université Laval et AGROCAMPUS OUEST. »

Depuis, plusieurs projets ont émergé. « Il y a 7 ans, j’ai travaillé avec Safya sur la mise en place d’un module de formation pour le campus numérique ENVAM » se souvient Anne. Un étudiant de chaque établissement est déjà venu faire un stage recherche de fin d’études dans la structure partenaire. Au printemps 2017, Safya a pu effectuer une mobilité d’enseignement à l’Université Laval.

Dernière coopération et pas des moindres : l’encadrement en co-tutelle, depuis 2016, d’une thèse de doctorat de l’Université Laval sur la gestion agronomique et environnementale des effluents d’élevage. « Au Canada, nous avons la possibilité de partir à l’étranger tous les 7 ans pour approfondir des projets de recherche, effectuer des missions d’enseignement, se ressourcer et booster sa créativité, explique Anne Vanasse. Notre doctorante étant en mission en France de janvier à juillet 2018, j’ai profité de cette opportunité et d’une bourse Erasmus+ pour venir 6 semaines à Rennes. En plus d’encadrer Marie-Elise Samson (au centre sur la photo) sur place avec Safya (le skype est frustrant à la longue !), je suis intervenue auprès des élèves-ingénieurs agronomes dans un module sur l’agroécologie et dans un autre sur le diagnostic agronomique et santé des plantes. J’ai également tenu une conférence à l’UMR Sol, agro et hydrosystème, spatialisation (SAS). »

Anne explique avec entrain les fruits d’un tel échange : « Cette immersion pendant plusieurs semaines m’a permis de bien comprendre le système universitaire français. Cela va m’aider à mieux accompagner les étudiants d’AGROCAMPUS OUEST qui viennent chez nous. J’ai pu échanger et travailler avec plusieurs enseignants d’AGROCAMPUS OUEST et cet apport pédagogique va être très utile pour retravailler notre programme et notre organisation des cours au Québec ».
« L’idée est aussi d’étendre les échanges à d’autres thématiques recherche impliquant nos collègues respectifs, renchérit Safya. Par ailleurs, des échanges entre AGROCAMPUS OUEST et l’Université Laval existent également dans le domaine de l’économie et de l’agroalimentaire. »

Prochaine étape de ce partenariat : la mise en délégation de Safya Menasseri dans le département Phytologie de l’Université Laval avec Anne Vanasse, à partir de septembre 2017 et pour un an : « Je vais consacrer du temps à répondre à des appels à projets de recherche, à construire de nouveaux cours et à faire évoluer nos projets de recherche, tout en encadrant Marie-Elise » commente Safya, enthousiaste.
Anne, Safya et Marie-Elise soulignent enfin l’impact très positif du soutien du programme Erasmus+ "mobilité internationale de crédits" développé par la direction des Relations internationales d’AGROCAMPUS OUEST en partenariat avec l’Université Laval : toutes les 3 ont bénéficié de ces financements pour leurs mobilités.