Témoignage
À la une

Ana-Beatriz, de l'échange à la thèse

Le semestre d'échange, une expérience qui lui a donné envie de poursuivre ses études en France.

Ana-Beatriz

Ana-Beatriz a profité d’une possibilité d’échange franco-brésilien pour passer un an à AGROCAMPUS OUEST au cours de sa formation d’ingénieur agronome au Brésil. Une expérience qui lui a donné envie de poursuivre ses études en France.

« Au cours de ma formation j’ai eu la chance, grâce au programme franco-brésilien BRAFAGRI, de pouvoir partir étudier 1 an à AGROCAMPUS OUEST. Cela m’a permis de perfectionner mon français, de découvrir ce fantastique pays et la région bretonne et de me familiariser avec des méthodes pédagogiques différentes de celles que je connaissais. J’avais déjà beaucoup d’intérêt pour les sciences du sol et j’ai eu l’opportunité de côtoyer des enseignants-chercheurs de ce domaine avec lesquels je suis restée en contact. »

De retour au Brésil, après avoir obtenu son diplôme, Ana-Beatriz souhaite parfaire ses connaissances et compétences en sciences du sol et choisit de de présenter sa candidature au master AGROCAMPUS OUEST Ingénierie Environnementale.

Grâce à son précédent séjour, elle est admise directement en M2. L'établissement décide alors de présenter sa candidature pour une bourse Eiffel. C’est une bourse d’excellence pour étudiants étrangers attribuées par le gouvernement français. Sa candidature est retenue et Ana-Beatriz bénéficie de ce financement durant toute son année de master.

« Je viens de soutenir mon mémoire de fin d’études de master et cette année a été très profitable pour moi : j’ai vraiment eu l’opportunité de me spécialiser dans un domaine qui me passionne et de renforcer mes compétences scientifiques. Je suis vraiment très heureuse de ces 2 expériences en France, je sais que cela va m’aider et me marquer pour toute la vie ! Je rentre au Brésil mais je reste en contact avec mes professeurs et avec la direction des relations internationales : nous allons préparer un dossier de financement pour mon projet de thèse de doctorat, alors j’espère revenir très bientôt ! »