Recherche
Faits marquants

Des résultats et des perspectives stimulantes de recherche sur l’agriculture biologique

Domaine : Végétal, animal, systèmes

Gestion agroécologique des bioagresseurs

Site web du projet

Contact(s) : Manuel Plantegenest
manuel.plantegenest@agrocampus-ouest.fr

Porc copyright INRA

Des travaux portés par des chercheurs de l’UMR IGEPP associés à leurs partenaires et publiés dans la revue Nature Sustainability ont montré que l’agriculture biologique stimule la régulation naturelle des bio-agresseurs (qu’il s’agisse de taux de parasitisme, de prédation ou de compétition) en comparaison de systèmes de culture conduits en agriculture dite « conventionnelle » pour l’ensemble des types de bio-agresseurs (pathogènes, ravageurs ou adventices).

L’UMR PEGASE s’investit dans plusieurs programmes de recherche sur l’élevage des porcs en système biologique. Au sein de l’EraNet CoreOrganic, les programmes ProRefine (Refined forage legumes as local sources of protein feed for monogastrics and high quality fibre feed for ruminants in organic production) et POWER (Proven welfare and resilience in organic pig production) sont notamment en cours.

Le projet ProRefine vise notamment à valoriser des produits riches en protéines issus du fractionnement de légumineuses (luzerne, trèfle rouge) afin de mieux calibrer l'équilibre protéique des rations chez le porc en élevage biologique.
Le projet POWER vise à combiner génétique et pratiques d'élevage pour améliorer la santé, le bien-être et probablement les performances des jeunes porcelets en élevage biologique.

Enfin, PEGASE participera au programme européen H2020 PPILOW (Poultry and Plg Low-input and Organic production systems' Welfare) dans l'objectif d'améliorer le bien-être des porcs issus d'élevages biologiques ou à bas intrants.

Chiffres clés

480 cadres scientifiques

13 unités de recherche dont 11 UMR

4 écoles doctorales

3 instituts Carnot

À la une