Formation
Masters

Master mention Biologie moléculaire et cellulaire

Parcours La cellule dans son environnement normal et pathologique : communication cellulaire, immunologie-infection, toxicologie, médicament (CENoP)

Domaine Sciences, technologies et santé

Master co-accrédité AGROCAMPUS OUEST, université de Rennes 1

Logo AGROCAMPUS OUESTLogo Université de Rennes 1

La mention Biologie moléculaire et cellulaire

Cette mention de master a pour objectif de former des biologistes cellulaire et moléculaire de haut niveau, préparés à des métiers de la recherche ou R&D dans des instituts de recherche, universités, start-up de biotechnologie ou grands groupes industriels.

Elle offre 7 parcours pédagogiques en génétique, biochimie, biologie cellulaire, toxicologie, immunologie, médicament et analyse de données biologiques, organisés en 2 parcours-type :

  1. Génétique, génomique, biochimie, de la biologie à l'analyse statistique et la modélisation (G2B)
  2. La cellule dans son environnement normal et pathologique : communication cellulaire, immunologie-infection, toxicologie, médicament  (CENoP)

AGROCAMPUS OUEST est impliqué dans les  2 parcours de la mention.

Parce que la combinaison de ces compétences diverses est susceptible de générer des profils originaux de bonne employabilité, ces 2 parcours ne sont pas cloisonnés. Au-delà du parcours-type, chaque étudiant/e doit choisir des unités d'enseignement (UE) optionnelles, parmi les UE de l'ensemble du master pour un total de 24 crédits; l’organisation en parcours pédagogiques peut vous aider à faire ces choix, 2 à 4 UE étant proposés par parcours pédagogique.

Le parcours La cellule dans son environnement normal et pathologique : communication cellulaire, immunologie-infection, toxicologie, médicament (CENoP)

En choisissant ce parcours, l'étudiant/e saura utiliser les stratégies les plus récentes (imagerie, approches biophysiques) pour étudier les cellules et leurs interactions avec leur environnement tissulaire. Il/elle sera familier(ère) des principes de la communication entre une cellule et d'une part son micro-environnement, d'autre part l'ensemble de l'organisme auquel appartient cette cellule.
Ces concepts seront développés dans un contexte sain (communication hormonale, cellules souches, développement...), et dans un contexte pathologique (pathologies tumorales, infectieuses, inflammatoires, réponses à la toxicité de l’environnement...), en lien avec le développement des médicaments.

Inscriptions en M1

Les inscriptions en M1 se font à l'université de Rennes 1 : candidatures.univ-rennes1.fr

L'admission en Master 1 (M1) est subordonnée à l'examen du dossier (plus éventuellement un entretien) du candidat.

Inscriptions en M2

Les inscriptions en M2 à ce parcours se font à l'université de Rennes 1, sauf pour les élèves-ingénieurs d'AGROCAMPUS OUEST inscrits en dernière année (campus de Rennes) et les élèves ingénieurs des établissements sous tutelle du Ministère de l'Agriculture sous réserve d'étude de leur dossier. Dans ce cas, contacter r.dfve@agrocampus-ouest.fr.

Candidature en ligne : candidatures.univ-rennes1.fr

L'admission en Master 2 (M2) est subordonnée à l'examen du dossier du candidat.

Frais de scolarité 2017/2018

Le montant des frais de scolarité est revu chaque année. Consulter régulièrement notre site internet.

En savoir plus sur les droits d'inscription et les bourses

Pour les étudiants inscrits en formation initiale en M1 et M2  : 243 euros

Organisation du cursus

La durée de la formation est de 2 ans, soit 4 semestres.
Chaque semestre correspond à l'acquisition de 30 crédits ECTS.

La 1re année de master M1 est composée des semestres 7 et 8.
La 2e année de master M2 est composée des semestres 9 et 10.

Détail des enseignements en M1

Pour les étudiants de l'université de Rennes 1

Unités d'enseignement (UE) du tronc commun

  • UE Approches de biologie cellulaire - 6 ECTS
  • UE Approches de génétique - 6 ECTS
  • UE Approches de biologie structurale - 6 ECTS
  • UE Approches statistiques - 6 ECTS
  • UE Approches d'info/bioinfo - 3 ECTS
  • UE Insertion professionnelle - 3 ECTS
Pour les élèves-ingénieurs d'AGROCAMPUS OUEST

Les semestre 7 est un semestre hors murs.

Il est composé  :
- d'un stage à l'étranger de 5 mois
ou
- de 2 stages de 2 à 3 mois dont au moins 1 à l'étranger
ou
- d'un semestre de formation dans une université étrangère partenaire.

Un stage en recherche est fortement conseillé.

Pour les étudiants de l'université de Rennes 1
  • UE stage à temps plein, 2 mois (ou plus) entre avril et juin - 6 ECTS
  • UE insertion professionnelle - 3 ECTS
  • UE anglais - 3 ECTS
  • 3 UE de 6 ECTS chacune à choisir parmi 8. Ces UE doivent permettre à chaque étudiant-e de construire sa formation à la carte et d'affiner son parcours de M2.
Pour les élèves-ingénieurs d'AGROCAMPUS OUEST
  • Tronc commun ingénieur agronome - 10 ECTS
    - 3 blocs de 50 h : langue, conduite de projets innovants, entreprenariat-management-gestion
    - Analyse de données 25 h
  • 5 unités d'enseignement (UE) de 50 h dans les principales disciplines relatives à la mention
    - 3 UE obligatoires (génétique & génomique, méthodes expérimentales en biologie moléculaire et cellulaire, fonctionnement de la cellule) - 12 ECTS
    - 1 UE fortement conseillée : analyse statistique de données haut débit de type « omiques » - 4 ECTS
    - 1 UE optionnelle à choisir parmi 10 - 4 ECTS

Détail des enseignements en M2

Le semestre 9 du parcours-type CENoP est composé d'un tronc commun et d'un parcours pédagogique choisi parmi une offre de 4. Chaque parcours pédagogique correspond à une combinaison d'unités d'enseignement (UE) et totalise de 9 à 15 ECTS.

Tronc commun : 2 UE obligatoires

  • UE1 : Préparer l'après-master 3 - 3 ECTS
  • UE2 : Anglais - 3 ECTS

Le parcours pédagogique Toxicologie des xénobiotiques
Ce parcours a pour objectif de former les étudiants/es à la toxicologie expérimentale aux échelles cellulaires et systémiques. Il est validé par le choix des UE suivantes :

  • UE5 : Toxicologie cellulaire et moléculaire - 6 ECTS
  • UE6 : Toxicologie, métabolisme et pathologie d'organes - 6 ECTS

Le parcours pédagogique Innovation thérapeutique et développement des médicaments
Ce parcours a pour objectif de former les étudiants/es aux enjeux du développement préclinique et clinique du médicament. Il est validé par le choix des UE suivantes :

  • UE3 : Biotechnologie et innovation thérapeutique - 3 ECTS
  • UE13 : Conception des composés d'intérêt thérapeutique - 3 ECTS
  • UE14 : Développement préclinique des médicaments - 3 ECTS

Le parcours pédagogique Dynamique de la communication cellulaire
Ce parcours est centré sur la biologie des interactions entre cellules proches (micro-environnement) et éloignées (à l'échelle de l'organisme), dans les situations saines et pathologiques. Il est validé par le choix des UE suivantes :

  • UE4 : Oncogenèse et communications cellulaires - 3 ECTS
  • UE7 : Micro-environnement cellulaire normal et pathologique - 6 ECTS
  • UE8 : Communication cellulaire dans l'organisme et ses dysfonctionnements - 3 ECTS
  • UE9 : Projet en communication cellulaire - 3 ECTS

Le parcours pédagogique Immunité-infections détaille les réponses immunes aux infections
Ce parcours est validé par le choix des UE suivantes :

  • UE10 : Host-pathogens interactions - 6 ECTS
  • UE11 : Advanced Immunology - 3 ECTS
  • UE12 : Project in infection and immunity - 3 ECTS

Dans chaque parcours pédagogique, les étudiants choisissent aussi des UE optionnelles, permettant de totaliser 30 ECTS sur le semestre. Parce que la combinaison de compétences diverses est susceptible de générer des profils originaux de bonne employabilité, les deux parcours-types de la mention du master Biologie moléculaire et cellulaire  ne sont pas cloisonnés.

Ainsi, les étudiants/es inscrit au parcours-type CENoP peuvent choisir leurs UE optionnelles parmi :

  • les UE listées ci-dessus, de l'un des autres parcours pédagogiques proposés en CENoP
  • les UE proposées dans l'un des parcours pédagogiques de l'autre parcours-type Génétique, génomique, biochimie, de la biologie à l'analyse statistique et la modélisation (G2B) de la mention du master :
    - UE3 : Molecular modeling - 3 ECTS
    - UE4 : Projet en biochimie structurale - 3 ECTS
    - UE5 : Ingénierie des protéines et des acides nucléiques - 6 ECTS
    - UE6 : Gene Mapping and NGS data analysis: a practical course - 6 ECTS
    - UE7 : Applied interdisciplinarity - 3 ECTS
    - UE7 : Handling massive biological data - 3 ECTS
    - UE8 : Simulating dynamical systems in biology - 3 ECTS
    - UE9 : Machine learning for biology - 3 ECTS
    - UE10 : Molecular genetics - 6 ECTS

Stage de 5 mois - 30 ECTS

Ce stage de janvier à mai conduit à la rédaction d’un mémoire à rendre début juin et d’une soutenance orale programmé en général mi-juin.
Il sera effectué obligatoirement dans un laboratoire de recherche, localisé en France ou à l’étranger dans une structure académique ou privée (R&D).

Débouchés professionnels

Les domaines d'application du master Biologie moléculaire et cellulaire sont la santé, les biotechnologies et l'agroalimentaire/agronomie. Cette formation fondée sur un apprentissage « par/pour la recherche fondamentale ou appliquée » débouche sur des emplois d’un spectre large. Ce spectre s’étend depuis des domaines très fondamentaux d’étude du fonctionnement du vivant au niveau cellulaire et moléculaire, jusqu’à des sujets de biotechnologie, de physiopathologie, de toxicologie ou de diagnostic, dans les domaines de la médecine et de l’agroalimentaire/agronomie.
Cette formation conduit à des postes à responsabilité dans une grande variété de structures nationales ou internationales : les industries, les organismes et agences de recherche publique, ou encore les universités, et ce dans les domaines de la biologie, toxicologie, pharmacologie, biotechnologie, agro-alimentaire, sociétés de conseil...
Les postes à pourvoir dans les domaines de la médecine ou de l’agronomie sont principalement en recherche ou en recherche et développement.
Les recrutements se font au niveau du master (ingénieur/e d’étude ou de recherche, technico-commercial, …), ou après un doctorat (responsable de projets, de plateformes, chercheur/e, enseignant/e-chercheur/e…).

Quelques noms d’organismes recruteurs :

  • organismes industriels (Servier, Merck, Danone, …),
  • biotechnologie (Pall, Biopredic, Hemarina…),
  • organismes et agences de recherche (INSERM, CNRS, CEA, INRA, ANSES…),
  • universités.

Chiffres clés

2000 étudiants, dont 60% d'étudiantes

35% de boursiers

13000 alumni

450 diplômés par an

À la une