Formation
Masters

Master mention Sciences de l'eau

Parcours Hydrogéologie, hydro-biogéochimie, hydropédologie (HYDRO3)

Domaine Sciences, technologies et santé

Master co-accrédité AGROCAMPUS OUEST, université de Rennes 1, INSA de Rennes, ENS Rennes

Logo AGROCAMPUS OUESTLogo Université de Rennes 1Logo INSA RennesLogo ENS Rennes

La mention Sciences de l'eau

L’objectif de cette mention de master est de former des cadres scientifiques spécialisés dans la gestion de la ressource en eau et en sol, le transport des éléments et la gestion des milieux naturels depuis la surface vers les sols et les sous-sols.
Elle permet d’aborder la gestion de la ressource en eau sous les angles de quantité (physique), de qualité (chimie) et d’habitats (écologie) et se décline en 4 parcours :

  1. Gestion des habitats et des bassins versants (GHBV)
  2. Hydro-géologie, -biogéochimie, -pédologie (HYDRO3)
  3. Modélisation des transferts en hydrologie (MTH)
  4. Bi-diplômant géoingénierie et environnement (GE)

AGROCAMPUS OUEST est implique dans le parcours Hydro-géologie, -biogéochimie, -pédologie (Hydro3).

Le parcours Hydro-géologie, -biogéochimie, -pédologie (HYDRO3)

À l’issue de cette formation, les étudiant.es disposent de compétences approfondies en hydrologie, en hydrogéologie, en sciences du sol ainsi que dans le domaine de la qualité des eaux et des sols.

Inscriptions en M1 et M2

Les inscriptions en M1 et en M2 se font à l'université de Rennes 1 : candidatures.univ-rennes1.fr

L'admission en Master 1 (M1) est subordonnée à l'examen du dossier (plus éventuellement un entretien) du candidat.

Frais de scolarité 2018/2019

Le montant des frais de scolarité est revu chaque année. Consulter régulièrement notre site internet.

En savoir plus sur les droits d'inscription et les bourses

Pour les étudiants inscrits en formation initiale en M1 et M2  : 243 euros

Organisation du cursus

La durée de la formation est de 2 ans, soit 4 semestres.
Chaque semestre correspond à l'acquisition de 30 crédits ECTS.

La 1re année de master M1 est composée de 2 semestres S7 et S8.
La 2e année de master M2 est composée des semestres S9 et S10.

Le master 1

Il comporte une part importante de compétences communes à la mention du master, où sont acquis :

  • les fondamentaux suivants : hydrologie, écologie, sols
  • les outils : statistiques, systèmes d’Information géographique, fonctionnement (physique, géochimique et hydro-biologique) des hydro-systèmes
  • l’application de ces outils au transfert d’éléments dans les écosystèmes et la géomorphologie et la dynamique des rivières
  • les compétences transversales liées au stage en entreprise ou en laboratoire auquel est associée la formation à la professionnalisation.

Détail des enseignements en M1

Parcours Hydro3

Enseignements fondamentaux (commun à l'ensemble des parcours du master)

  • Sols - 30h
  • Hydrosystèmes - 30h
  • Écologie pour le gestionnaire - 30h
  • Personnalisation du projet étudiant - 30h

Modules outils

  • Système d'information géographique - 50h
  • Statistiques et exploration des données - 25h
  • Fonctionnement physique des eaux souterraines et des eaux de surface - 50h

Modules d'application

  • Fonctionnement hydrochimique des hydrosystèmes - 30h
  • Fonctionnement hydrobiologique des eaux - 30h

Parcours Hydro3

Modules outils

  • Traceurs et imagerie - 25h
  • Méthodes géochimiques - 25h
  • Réservoirs et circulation de fluides - 25h
  • Projet expérimental - 25h

Modules d'application

  • Géomorphologie et dynamique des rivières - 30h
  • Transferts d'eau et d'éléments - 30h
  • Anglais - 25h

Stage terrain de 10 jours

Stage au moins de 2 mois

Le master 2 (M2)

Il comporte également un tronc commun de mention :

  • 5 jours de terrain
  • 5 jours de rencontre avec des professionnels
  • la réalisation d’un projet tutoré et la formation à la gestion de projet
  • une formation à la communication en anglais
  • une formation au droit, à l’économie et la gestion dans le domaine de l’environnement.

Par ailleurs, au sein des unités d'enseignement (UE) de connaissances, à choix, les compétences transversales de communication orale, synthèse, travail de groupe et d’autonomie sont développées par des méthodes de travail communes à toutes les UE.
Grâce aux connaissances et aux compétences acquises en écologie et en gestion des habitats et des bassins versants, les diplômé(e)s sont experts en évaluation de l’état de conservation et en gestion des milieux naturels et anthropiques.

Détail des enseignements en M2

Parcours Hydro3

Enseignement commun à tous les parcours

  • Stage de terrain (10 jours)
  • Projet tutoré, gestion de projet et connaissance de l'entreprise (50h projet)
  • English communication (24h)
  • Droite de l'environnement (24h)
  • Économie et gestion de l'eau et des territoires (20h)
  • Cycle de conférences (commun avec l'université Rennes 2)

Modules de spécialité (40h)

  • Hydrologie et sols
  • Biopédologie et biogéovhimie
  • Rivières, hydrogéologie et géothermie

Modules de spécialisation métiers

  • 2 modules de 40h au choix
    Choix dans une liste restreinte pour chaque parcours au sein d'une liste de 13 modules.
    Les choix sont proposés pour correspondre à 11 débouchés métiers.

Stage de 4,5 à 6 mois

Débouchés professionnels

Les parcours du master sont organisés pour déboucher vers 11 domaines de métiers, identifiés à partir des emplois occupés par d’ex-étudiants de l’établissement depuis 10 ans :

  1. gestion des habitats
  2. restauration des milieux
  3. sols et assainissement
  4. gestion des rivières
  5. qualité des eaux
  6. sites et sols pollués
  7. eaux de surface et souterraines
  8. hydrogéologie et géothermie
  9. hydrologie urbaine
  10. modélisation des réseaux
  11. modélisation des écoulements

La formation par la recherche aux méthodes quantitatives qui est mise en œuvre dans les parcours, permet à l’étudiant d’intégrer directement le marché du travail à l’issue de son master ou de poursuivre en doctorat, appliqué ou fondamental.
À l’issue de la formation, les diplômé(e)s peuvent travailler au sein de collectivités et d’administrations décentralisées (communes, conservatoires, associations, conseils généraux, DREAL), de bureaux d'études et de conseils en environnement, d’organismes non-gouvernementaux ou d’associations intervenant dans la gestion ou la défense de l’environnement.

Chiffres clés

2000 étudiants, dont 60% d'étudiantes

35% de boursiers

13000 alumni

450 diplômés par an

À la une