Focus
À la une

Conduite de projet innovant

Développement des compétences de gestion de projet projet pour les élèves ingénieurs agronomes

Illustration d'un processus

Le module "Conduite de projet innovant" s’inscrit dans la formation de l’ingénieur agronome en complément des capacités acquises au cours des activités de projet de L3 (Enjeux et défis de l’ingénieur agronome au 21e siècle, Introduction à la démarche scientifique, Analyse territoriale, Communication et management) mais également en appui des activités de M2 (projets, stage).

Cette année, 20 projets très divers, chacun sous la tutelle d’un ou plusieurs enseignants commanditaires, travaillant à AGROCAMPUS OUEST ou à l’extérieur, ont été proposés à 152 étudiants.

 

    Des projets pluridisciplinaires en lien avec la formation agronomique

    Les projets proposés sont en lien avec la formation agronomique et ouverts à une avancée scientifique, technique, économique, sociale.
    Exemples de sujets proposés :

    • Pêche des crustacés : comment remplacer le méta-bisulfite de sodium ?
    • Quelle est la stratégie marketing à mettre en place pour une vente de crevettes garanties jamais congelées, Made in France, élevées dans le respect de l’environnement ?
    • La luzerne, le super-aliment de demain
    • Coopératives agricoles : quel réseau social pour les jeunes adhérents ?
    • Atlas de l’élevage breton 3.0

    Exemple d’un projet en cours

    Groupe d'étudiants sur le projet SAMARCHHuit étudiants travaillent actuellement sur le projet intitulé « Scientific Communication in a European research program ». Il s’agit du programme de recherche SAMARCH (SAlmonid MAnagement Round the Channel - Gestion des salmonidés dans la Manche) financé par le programme européen Interreg "France (Manche) Angleterre1".
    En savoir plus sur leur conduite de projet innovant

    Une conduite de projet en autonomie complète

    Pendant 4 mois, répartis en petits groupes de 8 à 10 personnes, en autonomie complète, les étudiants :

    • s’impliquent dans un processus d’innovation (ils s’informent, analysent l’environnement, identifient un besoin, produisent des idées nouvelles, réalisent une analyse de faisabilité et élaborent un cahier des charges de développement),
    • formulent leur problématique et définissent les objectifs,
    • mettent en œuvre la méthodologie de conduite de projet (ils doivent planifier les actions et établir les responsabilités, prendre en compte les ressources humaines et financières, respecter les délais, gérer un budget contraint, piloter et évaluer un projet),
    • analysent un projet et réalisent une synthèse,
    • développent des compétences relationnelles et sociales (travail en groupe, renforcement des capacités d’adaptation, d’initiative et de prise de responsabilités, attitude professionnelle à adopter).

    Des activités variées

    Deux rencontres initiées, préparées et animées par les étudiants sont obligatoires avec le commanditaire. D’autres rendez-vous, à la demande du groupe, sont possibles.  
    Trois jours sur le terrain, en France ou à l’étranger, constituent aussi un temps fort du projet. C’est l’occasion d’aller en laboratoire, d’enquêter auprès d’acteurs très variés, d’acquérir des données dans les champs ou encore de fabriquer un objet en lien avec le sujet.
    A l’issue de ce travail, les étudiants doivent restituer un cahier de bord d’une dizaine de pages résumant le projet et présentant ses limites, ses perspectives et les outils mis en place pour le conduire. Un oral de 15 minutes + 20 minutes de question devant un jury composé par les commanditaires, d’autres enseignants et une partie de la promotion, font également partie de l’exercice.
    Les soutenances auront lieu le mercredi 13 juin après-midi (bât.24, campus de Rennes). Entrée libre.

    Publié le : 17/05/2018