Agenda
À la une

Soutenance de thèse d'Esther Devilliers

Amphi Moule, campus de Rennes

Modélisation micro-économique des choix de pratiques de production et des utilisations d'intrants chimiques des agriculteurs : une approche par les fonctions de production latentes

Thèse dirigée par  Alain Carpentier, UMR SMART-LERECO

Résumé

La notion d’itinéraire technique est une notion agronomique qui correspond à la notion économique de technologie de production. Considérer que les agriculteurs choisissent leurs fonctions de production en fonction de leurs objectifs de rendement donne un éclairage original sur le rôle des pesticides dans la production agricole et, de ce fait, sur les politiques de régulation de l’utilisation de des intrants.
Intégrer la notion d’itinéraire technique dans l’analyse empirique des choix des agriculteurs nécessite de recourir à des modèles à changement de régime endogène, afin de tenir compte de l’interdépendance entre les choix de pratiques et les niveaux d’utilisation d’intrants et de rendement.
La thèse comporte trois chapitres. Le premier chapitre propose une approche pour l’estimation des modèles à changement de régime endogène contenant des régresseurs endogènes.
Cette approche s’applique dans le cas où les choix de pratiques sont observés. Elle est employée dans le second chapitre pour examiner les effets de choix de pratiques sur les fonctions de production et les choix d’intrants d’agriculteurs suisses.
Le troisième chapitre considère le cas où les pratiques ne pas sont observées. Nous développons un cadre d’analyse permettant d’identifier les caractéristiques des pratiques et la dynamique de leur utilisation. Les choix de pratiques y sont supposés suivre un modèle de Markov caché hétérogène. L’analyse empirique permet d’examiner l’utilisation de pratiques « bas intrants » par des agriculteurs français.