Agenda
À la une

Soutenance de thèse d'Émilien Segret

Amphi Moule, campus de Rennes

Caractérisation du phénomène de vieillissement prématuré des ovules de truite arc-en-ciel après ovulation, identification des facteurs induisant ces défauts de qualité et solutions à mettre en œuvre

Thèse dirigée par Julien Bobe, UR INRAE LPGP

Résumé

La maîtrise de la reproduction d’un poisson d’élevage est primordiale pour la stabilité et la santé de la filière l’exploitant. La compréhension des facteurs environnementaux et zootechniques ayant un impact sur la qualité des œufs produits permet d’agir sur ces facteurs et d’augmenter la qualité des œufs produits.
Le travail de thèse décrit ici a été mené afin de cibler et d’agir sur les mécanismes diminuant systématiquement la survie des ovocytes produits dans une situation d’élevage précise. Nous avons dans un premier temps réalisé une méta-analyse des données d’élevage afin de cibler les variables impliquées dans l’apparition de ce défaut de qualité. Nous avons ensuite utilisé les données descriptives de qualité d’eau afin de discriminer le profil physico-chimique d’une eau d’élevage où la reproduction se déroule sans défaut de celui d’une eau d’élevage où les ovocytes produits sont de mauvaise qualité. Les résultats de cette analyse démontrent que le site touché par la diminution de qualité présente une pauvreté relative en sodium, chlorure et potassium dans l’eau d’élevage, et que les diminutions saisonnières de ces concentrations exacerbent l’ampleur du défaut de qualité. Les faibles teneurs en sodium, chlorure et potassium ont été identifiées comme facteur impliqués dans ces pertes de qualité.
Dans un second temps, les mécanismes physiologiques liés au défaut de qualité ont été décrits. Le phénotypage des pontes et génitrices touchées par le phénomène a été réalisé dans un premier temps grâce à l’utilisation de techniques innovantes (échographie et outil VisEgg de traitement d’images numériques pour le phénotypage des pontes). Cette analyse a permis de décrire précisément l’impact du défaut de qualité sur une ponte et sur un ovocyte. La dissection des génitrices touchées a permis de constater un défaut d’ovulation chez des individus aux gonades matures. Le lien entre temps de maturation long des ovocytes et qualité des pontes a été démontré en utilisant le phénotypage par échographe, ainsi que le défaut d’hydratation des ovocytes au moment de la maturation ovocytaire.
Ces défauts ont été précisément étudiés par analyse moléculaire (puce ADN et RT-qPCR), ce qui a permis de mettre en évidence l’altération des modèles d’expression géniques liés à la maturation ovocytaire, à l’hydratation et à l’ovulation. L’analyse par puce ADN semble de plus indiquer une altération des voies endocriniennes.
Dans un troisième temps, un régime supplémenté en sel (NaCl) pendant toute la vitellogenèse a été mis en place sur le site touché afin de corriger les défauts décrits. Outre une augmentation de la teneur plasmatique en espèces minérales supplémentées, nous avons observé une amélioration des performances reproductives des génitrices nourries à l’aliment supplémenté (augmentation du rapport gonado-somatique et des tailles et qualités des œufs), sans effet néfaste pour les génitrices (survies et taux de ponte équivalents).
Ces résultats, originaux à notre connaissance, ouvrent la voie vers un approfondissement du travail afin de mieux comprendre des mécanismes moléculaires et éventuellement endocriniens impliqués dans ces défauts de qualité. L’amélioration des performances reproductives par une supplémentation  en sodium et en chlorure étant originale, des tests complémentaires serait nécessaires pour comprendre les mécanismes menant à une meilleure qualité d’ovocyte (hydratation pendant la maturation, pression hydrostatique exercée par l’ovocyte sur les tissus folliculaires pendant l’ovulation). Les tests de correction devraient être affinés en testant plusieurs teneurs en sel, et en incluant du potassium dans la formule afin de tester l’importance de cette espèce minérale dans la correction.