Agenda
À la une

Soutenance de thèse de Katia Qéméneur

AGROCAMPUS OUEST, campus de Rennes, amphi Moule

Régulation de l’ingestion chez le porc en engraissement, importance de la dynamique d’ingestion au cours de la journée

Thèse dirigée par Lucile Montagne (UMR Pegase)

Résumé

En élevage porcin, le niveau d’ingestion d’aliment affecte les résultats économiques et les rejets environnementaux. La consommation journalière de l’aliment se traduit à l’échelle de la journée par une dynamique d’ingestion qui définit un comportement alimentaire (nombre et taille des repas). Dans un objectif de réduction de l’ingestion volontaire en fin d’engraissement, il est nécessaire de comprendre les mécanismes de régulation du comportement alimentaire afin de mettre en place des solutions pour améliorer la satiété et réduire la sensation de faim des porcs. L’objectif de cette thèse est d’étudier les voies de régulation du comportement alimentaire et leurs interactions. Le travail de thèse a consisté à étudier le comportement alimentaire au cours de deux essais effectués sur des porcs en croissance et en finition. Les différentes voies de régulation (métabolique, physique et hormonale) ont été étudiées à différents pas de temps allant de l’échelle d’un repas à la journée. Des fibres alimentaires ont été introduites dans l’aliment et des animaux avec des comportements alimentaires extrêmes ont été sélectionnés. La thèse a permis de tester l’aleurone de blé, un coproduit de son de blé, en tant que candidat satiétogène. Chez des mâles castrés en croissance, la supplémentation en aleurone de blé a diminué la consommation journalière en diminuant le nombre de repas par jour. Chez les porcs en finition, l’effet de l’aleurone a réduit le nombre de repas chez les femelles mais n’a eu aucun effet sur le comportement alimentaire des mâles castrés. Grâce à l’étude de la variabilité individuelle, différents profils d’animaux ont pu être décrits, associant des différences de comportements alimentaires avec des différences de métabolismes énergétiques. L’ingestion volontaire est le résultat complexe de plusieurs voies de régulation sur le court terme et le long terme. La diminution de la consommation journalière n’est possible qu’en travaillant sur les différentes voies simultanément.

Comportement alimentaire, porc, engraissement, fibres, aleurone, variabilité individuelle