Agenda
À la une

Ma thèse en 180 secondes, qualification rennaise

École des hautes études en santé publique (EHESP), Rennes

Un doctorant d'Agrocampus Ouest en lice

Ma thèse en 180 secondes, qu'est-ce que c'est ?

Créé en Australie en 2008 et arrivé en France en 2013, ce concours de communication scientifique permet à des doctorants de présenter leur sujet de recherche en termes simples à un auditoire profane et diversifié. Chaque participant doit faire, en trois minutes, un exposé clair, concis et surtout convaincant autour de son projet de recherche.

13 candidats pour les qualifications rennaises du concours "Ma Thèse en 180 secondes" 2020

Mercredi 4 mars 2020, 13 doctorant(e)s issus des établissements d'enseignement supérieurs rennais se retrouvent à l’EHESP (métro « Villejean » ou bus C4 « La Salle ») à partir de 18h30 pour relever le défi. Ils préparent leur thèse dans des domaines très variés, allant de la chimie aux disciplines artistiques en passant par les technologies de l'information et de la communication.

Ordre de passage après tirage au sort des 13 candidat(e)s :

  1. Bertille MET-MONTOT, Université de Rennes 1, Détection et caractérisations des vocalisations chez des nouveaux-nés prématurés
  2. Laurent HELYE, Université Rennes 2, Film de famille : Recherche sur les modalités d'un récit chronographique
  3. Lorène MARCHAND, Université de Rennes 1, Les plantes endémiques peuvent-elles répondre aux changements climatiques ? Cas d'une espèce endémique subantarctique à distribution géographique très restreinte (lyallIa kerguelensis)
  4. Erwan CORLOUER, Agrocampus Ouest, Identification des déterminants génétiques et moléculaires contrôlant la stabilité du rendement et la qualité de la graine chez le colza d'hiver
  5. Nolwenn DELOUCHE, Université de Rennes 1, Dynamique de colmatage d'un milieu poreux par des particules colloïdales
  6. Gaétan CABON, INSA Rennes, Implants et dispositifs médicaux élaborés à partir de nouveaux alliages de titane biocompatibles
  7. Eszter DUDAS, Université de Rennes 1, Propriétés radiatives des gaz à très haute température, application à la caractérisation d'exoplanètes dans l'infrarouge
  8. Remi HUTIN, ENS Rennes, Compilation et préservation de propriétés de sécurité
  9. Gwenaël MORIN, Université Rennes 2, Modélisation climatique à haute résolution à l'échelle de régions viticoles françaises et néozélandaises dans le contexte du changement climatique
  10. Simon GUIHENEUF, INSA Rennes, Formulation et renforts de blocs en matériau terre pour une utilisation structurelle
  11. Fanny OLLIVIER, Université Rennes 2, Conception d'un outil psychométrique pour l'évaluation et la remédiation de la compétence numérique.
  12. Raphael TRUFFET, Université de Rennes 1, Acquisition compressée pour la reconstruction de paramètre de microstructure en IRM de diffusion
  13. Diane DEWEZ, INSA Rennes, Interaction basée sur l'avatar en réalité virtuelle

Un concours ouvert au public : erratum

En raison de l'épidémie du coronavirus Covid-19, l'étape rennaise du concours initialement ouverte gratuitement au grand public sur réservation, se tiendra à huis-clos.
Tout l'évènement sera diffusé via YouTube.

À la clé : 4 places qualifiantes pour la finale Bretagne-Pays de la Loire de "Ma Thèse en 180 secondes"

À l'issue de cette demi-finale rennaise, quatre candidat(e)s seront choisi(e)s par un jury professionnel issu du monde universitaire et et de l'entreprise et par le public pour représenter Rennes lors de la finale Bretagne-Pays de la Loire qui aura lieu le 12 mars au Quartz à Brest. Cette finale bi-régionale sera ouverte gratuitement à tous.