background

Version françaiseEnglish Version

Site institutionnel d'Agrocampus OuestAGROCAMPUS OUEST

Institut national supérieur des sciences agronomiques, agroalimentaires, horticoles et du paysage

Chloé, le façonnage d'un paysage multiculturel

ChloéChloé est attirée par les cultures étrangères depuis son plus jeune âge. Elle parle couramment 3 langues - français, anglais, allemand - et débute l’espagnol en dernière année d’étude. C’est aussi une passionnée par le paysage. Les perspectives de mobilité offerte par AGROCAMPUS OUEST lui ont permis d’aller voir ce qui se passe de l’autre côté de la frontière allemande.

En février 2015, Chloé décide de s’engager dans un double diplôme à l’université la Fachhochschule Weihenstephan à Freising, avec 3 autres étudiants du campus d’Angers. Les cours en allemand accélèrent son immersion germanique. Au programme : études d’impact, concours de conception, renaturation de berges, dessin technique… La formation est très complète grâce aux cours de développement du territoire, de systèmes d’information géographique, d’écologie, d’histoire des jardins, d’étude juridique, de protection des espaces ou du changement climatique et ses conséquences sur le paysage… « Une expérience personnelle enrichissante par la découverte de la culture allemande ainsi que pour développer son autonomie. »

En été 2016, avant d'entreprendre sa dernière année de master, l’appel de l’étranger est de nouveau très fort. Chloé participe à un workshop international, l’IGA Berlin 2017 (Internationale Garten Ausstelung). Sa candidature est retenue parmi des centaines de demandes avec celles de 9 autres étudiants issus de toutes les écoles du paysage de France.
Tous les 10 ans, une ville d’Allemagne est choisie pour l’évènement : il s’agit d’une exposition de jardins qui, à terme, devient un parc pérenne. L’exposition est une sorte de laboratoire pour l’innovation végétale, le développement urbain et écologique, dans le but d’améliorer les villes de demain. A Berlin, l’idée est de montrer que la périphérie de grandes villes peut tout autant être moteur d’un dynamisme et attirer des visiteurs que le centre-ville.
Le projet du workshop porte sur un sentier pédagogique de 600 mètres destiné à sensibiliser les enfants à l’environnement. Il est animé par les paysagistes de l’atelier Le Balto, un bureau de conception de paysage une agence francophone à Berlin, missionnée par l’IGA. Chloé se confronte et s’adapte au terrain : l’objectif est d’aménager à partir de l’existant.
Cette co-construction entre étudiants français et allemands est très formatrice. « Il faut se comprendre pour avancer dans la même direction. Ce n’est pas si simple. L’apprentissage opérationnel me permet maintenant d’être plus à l’aise sur le terrain. Confronter l’esquisse à la réalité du terrain et réaliser, construire à partir de croquis ne s’apprennent pas en cours à l’école. » Les facilités de Chloé en allemand sont un véritable atout pour communiquer et prendre des initiatives. « Les Allemands nous ont laissé une grande autonomie. »

De retour du workshop, Chloé choisit de se spécialiser dans l’Ingénierie des territoires en M2. Elle aime travailler à l’échelle du grand territoire et moins l’aspect technique des projets. D’autres aspects de l’aménagement lui semblent fondamentaux comme la prise en compte du contexte collectif et la participation des habitants, le dialogue entre différents acteurs.

Chloé a été aussi présidente de l’association Melting Paysage. Cette association contribue à l’enrichissement culturel des étudiants de l’école, à promouvoir la formation et le titre d’ingénieur paysagiste et créer du lien entre les professionnels, les enseignants-chercheurs et les étudiants dans le domaine du paysage et de l’aménagement.

D’avril à septembre 2017, elle réalise son stage de fin d’étude au Ministère de la transition écologique et solidaire, au sein du bureau des paysages et de la publicité. 
En plus d’accompagner le bureau dans ses missions quotidiennes, elle travaille sur la mise en réseau des acteurs du paysage en région. Les récentes réformes territoriales ont engendré de profondes réorganisations notamment la fusion des régions. Il devient donc nécessaire pour le Ministère de comprendre le fonctionnement des « réseaux paysage » régionaux pour mieux accompagner les acteurs dans la mise en œuvre de la politique publique du paysage. Ce travail passe notamment par des entretiens avec les chargés de mission paysage en DREAL qui portent cette politique au niveau régional.
Chloé se dessine donc un bel horizon vers le partage, la multiculturalité, le lien entre l’homme et son environnement grâce à ses multiples compétences développées par ses stages ou ses expériences professionnelles et son ouverture d’esprit.

Contacts

AGROCAMPUS OUEST

Direction de la communication

dircom@agrocampus-ouest.fr