background

Version françaiseEnglish Version

Site institutionnel d'Agrocampus OuestAGROCAMPUS OUEST

Institut national supérieur des sciences agronomiques, agroalimentaires, horticoles et du paysage

Témoignages

Photo ClémentineClémentine, de Rennes à Brisbane

" À AGROCAMPUS OUEST, le S7 (semestre 7 ou 1er semestre de la 2e année) est dit « semestre hors murs » : l'ensemble de la promotion se disperse à travers le monde pendant 6 mois, en semestre d'études ou en stage. Nous devons tous passer au minimum 2 mois à l'étranger. J'avais envie de partir loin et seule, de découvrir un nouveau pays et de me prouver à moi-même que j'étais capable de me débrouiller. J'ai donc opté pour un S7 version australienne.

J'ai passé 5 mois à Brisbane, en stage dans un laboratoire du CSIRO, l'équivalent australien de l'Institut national de la recherche agronomique (INRA). J'y ai travaillé sur l'introduction d'un insecte d'Amérique du sud destinée à contrôler une plante invasive. Le sujet était vraiment intéressant et les conditions de travail un peu particulières puisque nous travaillions sous quarantaine. Je me suis très vite faite au mode de vie australien, très détendu, et à des relations professionnelles dénuées de tout jugement, respectant le rythme de chacun, dans une volonté collective d'efficacité.

Partir à l'étranger est évidemment essentiel pour élargir son horizon et son esprit et se sentir parfaitement à l'aise en anglais. Mais la présence à AGROCAMPUS OUEST même, dans un cadre Erasmus, Erasmus mundus ou autre, d'étudiants venus de différents pays contribue également à cette ouverture internationale que l'école revendique.

Cette année, je suis en cours de spécialisation (Génie de l'environnement option Agricultures durables et développement territorial) avec des étudiants américains, canadiens, autrichiens, espagnols et camerounais. Nous sommes d'origines géographiques, de formations et de profils différents mais partageons tous la volonté de contribuer à la préservation de l'environnement. En début d'année, lors des travaux de groupe, la confrontation des points de vue et des méthodes générait des conflits ; quelques semaines plus tard, nous avons appris à nous écouter, à nous comprendre et notre réflexion s'enrichit de la multiplicité des angles d'approche et des regards au plus grand profit de tous, y compris du sujet d'étude ! "

Charlotte, 5 mois au Chili

photo charlotte

« A AGROCAMPUS OUEST, tous les élèves-ingénieurs effectuent au moins un stage à l'étranger. Si le principe est obligatoire, en revanche chaque étudiant choisit sa destination et son lieu de stage en toute liberté.

Pour le stage de 3e année, qui se déroule à l'étranger pour la spécialité agroalimentaire, j'avais envie de partir en Amérique du sud et de travailler en entreprise : j'ai passé 5 mois au Chili dans une entreprise de congélation de fruits et de légumes, Fruiticola Olmué qui est leader mondial pour l'exportation d'asperges et n°3 pour les framboises. J'y étais chargée de prévention des risques sur une chaîne de 80 ouvriers. Je devais vérifier que le maniement des charges était conforme à la nouvelle loi chilienne.

Ce stage a été une occasion extraordinaire de découvrir un pays, une culture et d'acquérir une vraie maitrise de la langue, ce qui est particulièrement valorisant ! Partir en long séjour à l'étranger en pleine autonomie est une expérience humaine vraiment enrichissante. Y travailler permet de découvrir des pratiques de management et d'organisation du travail différentes de celles que l'on connait en France. En tant qu'ingénieurs, nous serons tous amenés à travailler, un jour ou l'autre, en contexte international, et il me semble indispensable de pouvoir comprendre ou adopter d'autres modes de fonctionnement. Les stages à l'étranger permettent cette ouverture et renforcent notre capacité d'adaptation. Ils donnent aussi des envies : un premier poste en Amérique du sud, en recherche et développement, me tenterait beaucoup ! ».

Marion, un double diplôme en Allemagne

photo marionPassionnée par le paysage, Marion a choisi d'intégrer AGROCAMPUS OUEST après 2 ans de prépa BCPST et une année de physiologie végétale à l'université de Montpellier. Elle souhaitait faire une école d'ingénieurs, afin d'acquérir un solide bagage scientifique et technique tout en étant formée de façon très opérationnelle aux problématiques paysagères. Le choix d'AGROCAMPUS OUEST, qui est l'une des seules écoles françaises à former des ingénieurs paysagistes, fut donc assez naturel.

Désireuse d'approfondir ses compétences et de s'ouvrir à d'autres approches du paysage, Marion a choisi d'effectuer une année d'études en Allemagne grâce au programme Erasmus. C'est à l'école de Weihenstephan à Freising qu'elle prépare son double diplôme. Elle y prend des cours de dessin à main levée et par ordinateur et étudie la conception d'espaces extérieurs. Au-delà de l'amélioration de son niveau de langue, cette année lui a permis d'appréhender un projet de paysage d'une façon différente, tant sur le plan technique que conceptuel tout en faisant face aux réglementations allemandes et aux normes européennes. Elle en retient un bilan très positif. « Il ne faut pas hésiter à partir : même si au début  on ne connait personne, très vite des liens se nouent ; à Freising, je me suis fait de véritables amis.»

De retour à Angers, Marion a choisi de s'engager dans un projet associatif solidaire. Grâce à l'association Ingénieur Sans Frontières, elle a accompagné des détenus dans la conception d'un jardin à la maison d'arrêt d'Angers. L'objectif ? « Rendre les détenus créateurs de leur espace ». Une expérience humaine très forte.

A quelques mois de son entrée sur le marché du travail, à l'invitation de ses enseignants, Marion a participé avec quelques camarades aux Assises européennes du Paysage qui ont réuni à Strasbourg quelque 500 professionnels du paysage. Elle a eu l'opprotunité de présenter devant ces futurs pairs le résultat d'un workshop. Ce type de démarche est idéal pour appréhender de façon concrète les problématiques paysage et de nouer des contacts professionnels.

Alors qu'elle est en dernière année d'école, Marion se montre satisfaite des compétences acquises tout au long de sa formation : l'ouverture d'esprit, la polyvalence et l'esprit de synthèse lui permettent aujourd'hui « d'aborder les choses de façon globale, d'être à l'écoute, à la recherche de compromis autant techniques, stratégiques, qu'esthétiques ».

 

 

Contacts

AGROCAMPUS OUEST

Direction des relations internationales

Etudiants

student.mobility@agrocampus-ouest.fr

Universités partenaires et professionnels

partnership@agrocampus-ouest.fr

Projets internationaux

program@agrocampus-ouest.fr