background

Version françaiseEnglish Version

Site institutionnel d'Agrocampus OuestAGROCAMPUS OUEST

Institut national supérieur des sciences agronomiques, agroalimentaires, horticoles et du paysage

Ingénieur en paysage

Les spécialisations de l'ingénieur en paysage

L'enseignement de 2e année de spécialité (M2) est organisé autour de 5 spécialisations spécifiques et 3 spécialisations couplées à un parcours de master (M2).
Le choix d’une spécialisation en dernière année permet de cibler des domaines plus étroits dont les étudiants deviennent ainsi des spécialistes.
Chaque spécialisation comporte un stage de fin d'études de 6 mois qui donne lieu à la soutenance du mémoire d'ingénieur.

Les spécialisations proposées par Agrocampus Ouest

Ingénierie des espaces végétalisés urbains

Dans un contexte où les prévisions indiquent que 70% des humains seront des citadins en 2050, la spécialisation Ingénierie des espaces végétalisés urbains forme des professionnels du végétal aptes à répondre aux problématiques émergeantes de l'aménagement des villes d'aujourd'hui et demain : Comment rendre la ville plus acceptable d’un point de vue environnemental ? Comment rendre l’environnement urbain plus confortable pour l’humain ?

Conjointe à AGROCAMPUS OUEST et AgroParisTech, cette spécialisation s'organise en 3 options :

  • Innovations végétales urbaines (IVU)
  • Agriculture urbaine (AU)
  • Gestion durable des espaces végétalisés urbains (GDEVU).

À l'issue de la formation les élèves-ingénieurs auront acquis une très bonne connaissance des écosystèmes urbains et ils seront capables sur un projet d'aménagement :

  • d’identifier l’importance du végétal en ville par ses différents services écosystémiques (fonctions, usages) et ses bénéfices,
  • d'accompagner la gestion du végétal, destiné à « vivre » en ville, tout au long de son cycle de vie.

Génie de l'environnement

Pour se former à l’ingénierie environnementale des espaces ruraux et des ressources naturelles (eau, sol), en particulier lorsque les activités agricoles sont concernées.

L'originalité de cette spécialisation tient à l'intégration des sciences sociales et des sciences appliquées à l'agronomie et à l'environnement, afin d'aborder les questions environnementales dans leur globalité.
option : Préservation et aménagement des milieux – écologie quantitative
option : Agriculture durable et développement territorial
option : Sol, eau, hydrosystèmes

En savoir plus : http://genie-environnement.agrocampus-ouest.fr

Politiques et marchés de l'agriculture et des ressources

Pour former à l’analyse économique des marchés, des comportements des acteurs et des politiques publiques dans les domaines de l’agriculture, la mer, l’environnement et l’alimentation. Cette formation est destinée aux étudiants concernés par le développement économique au Nord et au Sud, l’environnement et la gestion durable des ressources naturelles ou encore la gestion des marchés agricoles, physiques et financiers. La spécialisation inclut la formation aux techniques quantitatives et de modélisation économique et bio-économique ; elle propose une initiation à la réflexion et à l’argumentation éthiques.

Chaque année, les étudiants de la spécialisation POMAR organisent une journée débat en partenariat avec des professionnels sur la responsabilité sociétales des entreprises. En 2017, le thème était Comment intégrer la gestion des déchets dans la stratégie de croissance des entreprises ? Comment l’entreprise prend-elle en compte le développement du territoire où elle est implantée dans ses choix stratégiques ?

Projet de paysage, site et territoire

La spécialisation Projet de paysage, site et territoire (PPST) a pour objectif de former des ingénieurs paysagistes capables d’intervenir sur les phases pré-opérationnelles et opérationnelles des projets de paysage et d’aménagements paysagers. Ils travaillent sur des projets d’aménagement d’espaces publics et privés à des échelles d’interventions complémentaires (du territoire au site).

Planifier, concerter, diagnostiquer, concevoir sont les maîtres mots qui définissent ses activités.
À l’issue de la spécialisation, les étudiants seront en mesure de :

  • appréhender la complexité dans le cadre d’un projet réel d’envergure,
  • intégrer du végétal dans un projet,
  • élaborer des plans de gestion à différentes échelles,
  • comprendre les grandes évolutions paysagères à travers un regard interdisciplinaire,
  • se positionner dans une équipe pluridisciplinaire,
  • mettre en œuvre et évaluer les politiques publiques du paysage,
  • contribuer à l’assistance à maîtrise d’ouvrage (AMO) et se positionner en maître d’œuvre.

Paysage : opérationnalité et projet

La spécialisation Paysage : opérationnalité et projet (POP) a pour objectif de former des ingénieurs paysagistes capables d’intervenir sur les phases opérationnelles des projets de paysage et d’aménagements paysagers.
Ils travaillent sur des projets à l’échelle du site : espaces publics, jardins privés ou de particuliers. 

Concevoir, chiffrer, coordonner, manager sont les maîtres mots qui définissent ses activités.
À l’issue de la spécialisation, les étudiants seront en mesure de :

  • concevoir un projet (approche végétale, technique et financière renforcée),
  • rédiger un dossier de consultation des entreprises (DCE),
  • analyser les offres des entreprises sur la base de critères prédéfinis,
  • être en mesure de suivre la réalisation du chantier (maitrise d’œuvre),
  • élaborer une réponse à un appel d’offre versus entreprise (mémoire technique, offre chiffrée),
  • coordonner les travaux,
  • comprendre les leviers d’actions pour améliorer la rentabilité des entreprises,
  • savoir manager des équipes.

Les spécialisations couplées à un master

Télédétection, environnement (TELENVI)

Le parcours Télédétection et environnement (TELENVI) est l’un des 2 parcours de la mention de master Géographie, aménagement, environnement, développement co-accréditée par AGROCAMPUS OUEST et l’université de Rennes 2.

Les objectifs de ce master sont de former des professionnels de la géographie de l'environnement et de l'aménagement du territoire.

Ce parcours forme plus particulièrement des ingénieurs aptes à comprendre les processus environnementaux et à les étudier au moyen des technologies spatiales actuelles. Il offre ainsi une double compétence en agronomie et géo-informatique qui permet de coordonner des projets à l'interface entre les scientifiques (géographes, environnementalistes, hydrologues..) et informaticiens.

A l'issue de la formation, les ingénieurs seront capables de :

  • coordonner la production, l’utilisation et la diffusion des données spatiales,
  • mettre en œuvre de méthodes de traitement d’information spatiale,
  • mettre en place, développer un système d’information et de gestion de données géographiques,
  • s'intégrer dans des équipes pluridisciplinaires.

Paysage, environnement, participation, société (PEPS)

Le parcours Paysage, environnement, participation, société (PEPS) est l’un des 3 parcours de la mention de master Géographie, aménagement, environnement, développement co-accréditée par AGROCAMPUS OUEST et l’université d'Angers.

Les objectifs de ce master sont à la fois à finalité professionnelle sur des secteurs opérationnels comme le développement territorial, l’action publique ou la gestion de l’environnement, et à finalité scientifique dans la recherche. Ils couvrent plusieurs secteurs disciplinaires : depuis la géographie et l’aménagement, jusqu’à l’écologie, en passant par l’économie appliquée.

Ce parcours met l'accent sur la nécessité de comprendre par l’analyse des paysages les dynamiques actuelles d’écologisation des territoires (politiques publiques, projets…). Autour de ces enjeux, la place importante d’études environnementales orientées processus biophysiques/techniques (études d’impacts, …) conduit généralement à penser l’environnement de manière normative et à négliger les analyses sur les représentations et les usages des acteurs. Ainsi ce parcours abordera les dimensions sociales et relationnelles des projets : relations et mobilisation des acteurs, gestion des situations potentiellement conflictuelles qui peuvent émerger de conflits d’intérêts, d’usage, de conception et de perception, gestion de l’information.

Écologie et éco-ingénierie des zones humides (EEZH)

Le parcours Écologie et éco-ingénierie des zones humides (EEZH) est l’un des 3 parcours de la mention de master Géographie, aménagement, environnement, développement co-accréditée par AGROCAMPUS OUEST et l’université d'Angers.

Les objectifs de ce master sont à la fois à finalité professionnelle sur des secteurs opérationnels comme le développement territorial, l’action publique ou la gestion de l’environnement, et à finalité scientifique dans la recherche. Ils couvrent plusieurs secteurs disciplinaires : depuis la géographie et l’aménagement, jusqu’à l’écologie, en passant par l’économie appliquée.

Ce parcours vise à développer une double compétence (écologie & géographie) pour répondre aux enjeux environnementaux, à l’interface des problématiques d’aménagement du paysage et de conservation de la biodiversité. Les zones humides sont des milieux à la fois naturels et anthropisés et représentent de très forts enjeux dans les paysages.
À partir de compétences spécifique à ce type d'habitat, cette formation permet de répondre aux attentes d’expertises pour démarches de diagnostic de milieux, d’évaluation des impacts, de gestion des zones humides et d’aménagement du paysage.

Contacts

AGROCAMPUS OUEST

Direction des formations et de la vie étudiante

Campus d'Angers

2 rue André Le Nôtre
49045 Angers Cedex 01
tél. : +33 (0)2 41 22 54 04
fax : +33 (0)2 41 22 54 73

a.dfve@agrocampus-ouest.fr