background

Version françaiseEnglish Version

Site institutionnel d'Agrocampus OuestAGROCAMPUS OUEST

Institut supérieur des sciences agronomiques, agroalimentaires, horticoles et du paysage

Le laboratoire Génétique

L’unité est reconnue comme UMR INRA-AGROCAMPUS OUEST depuis 1995, après avoir été depuis 1976 un laboratoire de génétique animale associé à l’INRA.

L’orientation vers la génétique moléculaire date des années 1986-87 à partir desquelles une véritable équipe a progressivement été constituée.

Générée à partir d’un service d’enseignement, l’unité a toujours considéré l’enseignement de la génétique à AGROCAMPUS OUEST et dans d’autres structures, comme l'université, comme une de ses missions au même titre que l’activité de recherche.

La vie collective est organisée sans distinction d’appartenance à l’une des 2 structures de tutelle, même s’il existe une certaine spécialisation dans les missions des membres de l’unité.

L'équipe du laboratoire

Christian Diot, responsable, chercheur, INRA
Olivier Demeure, chercheur, INRA
Colette Désert, ingénieur d'études, AGROCAMPUS OUEST
Cécile Duby, technicienne, INRA
Olivier Filangi, ingénieur d'études, INRA
Jean-Marc Fraslin, enseignant-chercheur, AGROCAMPUS OUEST
Frédéric Hérault, assistant-ingénieur, INRA
Sandrine Lagarrigue, responsable adjointe, enseignant-chercheur, AGROCAMPUS OUEST
Frédéric Lecerf, enseignant-chercheur,
AGROCAMPUS OUESTPascale Le Roy, chercheur, INRA

Thésards :
Yuna Blum
Yvan Le Bras
Marion Ouedraogo
Xiaoquiang Wang

PostDoc :
Nicola Bacciu

Équipe technique :
Christine Gourbe, secrétariat-gestion, INRA
Roselyne Meffray, entretien, AGROCAMPUS OUEST

Les activités de recherche du laboratoire

La principale thématique de recherche est centrée sur l'analyse génétique du métabolisme des lipides chez les volailles.

Ce sujet portant sur la génétique moléculaire des fonctions métaboliques de l’engraissement concerne la plupart des membres de l’UMR. Ce programme concernant l'analyse génétique du métabolisme des lipides chez les volailles vise à identifier les gènes responsables de la variabilité de l’état d’engraissement des oiseaux d’élevage (poule, palmipèdes). Cela permettrait de mieux comprendre le déterminisme génétique d'un tel caractère et de proposer de nouveaux outils de sélection.

Les recherches sont développées à plusieurs niveaux :
. L’analyse de la variabilité génétique des gènes responsables de la variabilité du caractère d’engraissement a ainsi lieu au niveau de :
      - l’expression des gènes (ARNm)
      - la structure du génome (ADN)
      - l'intégration des approches d'études des ARNm et de l'ADN

. La recherche de gènes responsables de la variabilité de l’état d’engraissement amène à analyser plus précisément le fonctionnement de certains gènes, soit pour comprendre et déterminer leur rôle dans la réalisation du métabolisme des lipides, soit pour être plus efficace dans l’identification des gènes clé de la régulation de ce métabolisme.
Deux démarches ont été entreprises :
      - des études expérimentales de gènes particuliers impliqués le métabolisme des lipides
      - des approches in silico.

Les travaux réalisés dans le laboratoire sur ce thème offrent de nombreuses perspectives.
Parallèlement à ces recherches, une autre thématique est développée : la génétique quantitative de l'escargot Petit Gris, sujet de recherche de Jacques Mallard.

Perspectives et projets

Afin de maîtriser le caractère d’engraissement par des méthodes d’élevage ou par la sélection, l’étude moléculaire de la variabilité d’un caractère quantitatif d’engraissement chez le poulet sera poursuivie, et élargie à d’autres espèces (canard, porc).
Des études sur la régulation génétique du métabolisme des lipides seront entreprises au niveau expérimental et par des approches in silico, en collaboration avec des bioinformaticiens.
Le développement de collaborations avec des équipes travaillant sur l’obésité humaine est envisagé pour valider le modèle poulet et valoriser les lignées expérimentales aviaires établies à l’INRA.

Les collaborations du laboratoire sont nombreuses et les organismes partenaires de tous types.

Variabilité moléculaire d’un caractère quantitatif
. La collection issue de l’analyse différentielle et celle « dédiée » aux gènes du métabolisme des lipides seront utilisées pour imprimer des micro-réseaux en bénéficiant des compétences et des infrastructures de la génopole OUEST. La collection AGENAE sera étudiée avant son utilisation sur réseaux.
. L’étude de la variabilité individuelle des lignées de poulets gras et maigres sera abordée. De plus, des canards de lignées différentes seront étudiés pour l’aptitude au gavage et à la stéatose hépatique, à différentes étapes du gavage et sans gavage.
. Parmi les 6 QTL identifiés pour l’état d’engraissement chez le poulet, la localisation du ou des deux QTL du chromosome 5 sera précisée.

Étude de la régulation génétique du métabolisme des lipides
. Des études sont et seront effectuées dans le domaine de la régulation génétique du métabolisme des lipides, au niveau d’un ou d’un petit nombre de gènes ou plus globalement par une contribution à l’étude de réseaux.
. Les gènes CYP2C et G5-5 identifiés par l’analyse différentielle seront étudiés. Outre leur caractérisation fine, des expériences visant à modifier leur expression dans des modèles cellulaires seront également réalisées afin de comprendre leur contribution à l'état d'engraissement.
. L’étude des gènes des facteurs de transcription SREBP 1 et 2 et LXRa sera poursuivie et permettra de comprendre le rôle de ces facteurs dans la régulation de l’expression de gènes de la lipogénèse par des hormones (en particulier de l’insuline) ou des nutriments connus pour réguler l’état d’engraissement.

Financement

Les recherches du laboratoire sont financées par :
. les collectivités territoriales
. AGROCAMPUS OUEST et la Direction générale de l’enseignement et de la recherche (DGER)du Ministère de l'agriculture
. l’INRA
. les ressources propres (contrats de recherche, prestations...).

Publications

 

Contact

AGROCAMPUS OUEST
Laboratoire Génétique

Responsable : Christian DIOT

christian.diot@rennes.inra.fr