background

Version françaiseEnglish Version

Site institutionnel d'Agrocampus OuestAGROCAMPUS OUEST

Institut national supérieur des sciences agronomiques, agroalimentaires, horticoles et du paysage

THÈSE : Effet d'une supplémentation en spiruline et en chlorelle sur la croissance et la santé digestive du porcelet au sevrage

Date : 28/03/2017

Lieu : Rennes

Hauteclaire Furbeyre soutiendra sa thèse intitulée

Effet d'une supplémentation en spiruline et en chlorelle sur la croissance et la santé digestive du porcelet au sevrage

dirigée par Jaap Van Milgen, UMR INRA / AGROCAMPUS OUEST  Physiologie, Envionnement et Génétique pour l'Animal et les Systèmes d'Élevage (Pegase)

Résumé de la thèse

Au sevrage, la séparation de la mère, le changement d’environnement et la transition d’un régime essentiellement lacté à un régime exclusivement solide déstabilisent les fonctions de digestion et de défense du porcelet. Le sevrage est responsable de l’apparition de diarrhées et d’un retard de croissance, nécessitant souvent l’utilisation d’antibiotiques pour limiter le risque d’infections digestives et la mortalité. L’émergence de souches bactériennes antibiorésistantes est devenue un enjeu de santé publique majeure et oriente la réglementation vers une réduction de l’utilisation des antibiotiques en médecine vétérinaire. Développer des méthodes alternatives permettant de promouvoir la santé du porcelet au sevrage est aujourd’hui une nécessité. L’objectif de la thèse est d’évaluer le potentiel de deux microalgues – la Spiruline et la Chlorelle – pour promouvoir la santé digestive du porcelet sevré.

Ce travail a été construit afin de déterminer les effets d’une supplémentation en Spiruline et en Chlorelle sur les performances de croissance et les indicateurs de la fonction et de la santé digestive chez le porcelet. Deux essais ont été effectués chez des porcelets sevrés et élevés dans des conditions d’hygiène contrastées –standard ou dégradées – recevant ou non 1% de Spiruline ou de Chlorelle dans l’aliment. En conditions d’hygiène standard, la supplémentation en Spiruline ou en Chlorelle a amélioré la digestibilité des nutriments et la morphologie intestinale, sans impact sur la croissance des porcelets en post-sevrage. Les conditions d’hygiène dégradée ont altéré la muqueuse intestinale et ont conduit à l’apparition sporadique de diarrhées aqueuses, mais n’ont globalement pas altéré les performances de croissance en post-sevrage. Dans ces conditions, la supplémentation en Spiruline ou en Chlorelle ont également réduit l’ingestion, la croissance et l’efficacité alimentaire. Enfin, dans un troisième essai, une administration orale en microalgues en amont et en aval du sevrage a été testée, afin de déterminer la capacité de la Spiruline ou de la Chlorelle à moduler les impacts immédiats du sevrage sur la réponse inflammatoire et l’altération structurelle de la muqueuse intestinale. Une modulation spécifique de l’expression en cytokine pro-inflammatoire dans l’intestin a été observée après deux semaines post-sevrage chez les animaux supplémentés en Spiruline et en Chlorelle, mais celle-ci n’a pas été mise en évidence dans les premiers jours suivant le sevrage. Toutefois, l’administration orale de Spiruline en amont et en aval du sevrage a favorisé la croissance en maternité et réduit l’occurrence des diarrhées au cours des deux semaines post-sevrage. Des mécanismes d’action potentiels des microalgues ont été suggérés mais nécessitent des investigations supplémentaires.

Les résultats obtenus au cours de ce travail apportent une première évaluation des effets des microalgues sur la fonction et les paramètres de santé digestive du porcelet au sevrage.

 

Contacts